Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Bureaux > Interviews > Justine Klein (Groupama Immobilier) : « les...

Justine Klein (Groupama Immobilier) : « les clients demandent aussi énormément de flexibilité et nous travaillons pour leur en donner »

InterviewsBureaux

le 09 Avr 2020

©Frédéric Albert

Nous terminons la mise en ligne des « trois questions à… », issues de notre dernier magazine « spécial Mipim », avec aujourd’hui Justine Klein, analyste asset management tertiaire de Groupama Immobilier, lauréate de la « Pierre d’Or Jeune Talent 2020 », obtenue lors de la 22ème édition des « Pierres d’Or » qui s’est tenue le 29 janvier dernier.

Comment voyez-vous l’évolution de votre métier d’asset manager ?

C’est un métier qui évolue très rapidement, parce qu’il doit intégrer des tendances, des réglementations ou des innovations qui évoluent elles-mêmes très rapidement. Deux exemples : d’abord, la digitalisation, qui est en passe de devenir la clé de notre métier, notamment via les plateformes de projet. Ensuite, la protection de l’environne- ment : l’asset manager doit désormais prendre en compte les normes du décret tertiaire, la future obligation de recycler 70 % des déchets de chantier… Sur ces sujets, Groupama Immobilier a toujours essayé de garder une longueur d’avance, sous l’impulsion d’Anne Keusch, notre directrice RSE (également nommée aux « Pierres d’Or » 2020, ndlr), avec le pilotage précis de tous nos actifs, un objectif de certification très ambitieux, la réduction de consommation d’énergie et de fluides… Nous nous faisons aussi un devoir d’être moteur auprès du reste de la profession, au sein de Circolab, le laboratoire d’économie circulaire, ou de CUBE, le concours d’économies d’énergie de l’IFPEB.

Quelles sont les nouvelles demandes des clients ?

Nos clients utilisateurs ont désormais des attentes très fortes en matière de conception et de qualité architecturale : le respect du patrimoine, l’ouverture sur l’extérieur, la circulation intérieure, le travail de la lumière… Dans nos projets de commerce, nous travaillons, par exemple, énormément sur la performance du plan et la capacité à faire monter facilement les visiteurs dans les étages ; dans nos projets tertiaires, sur la lumière, la modularité, la fluidité et la capacité à faire se rencontrer les salariés. Un exemple avec l’immeuble « SoCo », dans le 9ème arrondissement de Paris, que nous avons restructuré et loué à Fabernovel, le leader français de la trans- formation digitale des entreprises : nous avons travaillé en étroite collaboration avec leurs équipes pour implanter des espaces communs (cafétéria, terrasse, jardin intérieur, salles de sieste…), qui servent aujourd’hui d’espaces de respiration ou de travail informel. C’était un enjeu primordial, pour réussir à créer un lieu qui incarne l’entreprise et qui donne à ses équipes un cadre agréable, performant, beau et inspirant…

Les clients demandent aussi énormément de flexibilité et nous travaillons pour leur en donner. De la flexibilité juridique, avec des baux dérogatoires, typiquement pour les entreprises en forte croissance ou pour des « pop-up stores », que nous ouvrons souvent dans nos immeubles en restructuration. Nous avions, ainsi, ouvert un magasin éphémère La Grande Récré au « 79 Champs-Elysées » pendant les fêtes de Noël. Mais aussi de la flexibilité technique : au « 79 » toujours, nous avons travaillé avec les équipes de Nike pendant quatre ans pour restructurer l’immeuble sur mesure et l’adapter à leur concept de flagship « House of Innovation ».

Vous êtes la plus jeune « Pierre d’Or » de la catégorie Jeune Talent. Quel est votre ressenti ?

C’est évidemment un immense honneur, surtout quand on a 25 ans. J’ai été d’abord touchée de voir que la profession prenait effectivement en compte ses (très) jeunes talents, qui travaillent dur, souvent dans l’ombre, sur des dossiers ultra complexes comme a pu l’être celui du « 79 Champs-Elysées ». J’ai ressenti également une immense gratitude pour la confiance qui m’a été donnée dès mon arrivée chez Groupama Immobilier par Eric Donnet (directeur général), Laetitia George (directrice de l’immobilier tertiaire) et Nathalie Lechantre et Franck Bénichou (senior asset managers), qui transmettent chaque jour leur ambition et poussent à développer des projets de grande envergure. Mais surtout, je suis très fière pour toute mon équipe asset management : finalement, c’est elle que cette « Pierre d’Or » récompense.

La rédaction d'immoweek

Édito
par Valérie Garnier

le 16/09/2020

De l’importance du logement…

Le gouvernement aurait-il pris (enfin, diront certains…) la mesure de l’importance du logement en France ? Il est vrai que dans l’ambiance de la crise sanitaire actuelle, l’habitation reste non seulement le principal souci de nombreux Français, mais aussi leur principal objectif d’investissement, dans un contexte où les marchés financiers sont particulièrement perturbés.

En tout cas, le Président de la République Emmanuel Macron s’est, tout récemment, doté d’un conseiller technique logement en la personne de Cédric Loret (qu’il « partage » avec le Premier ministre, Jean Castex). De son côté, Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition Ecologique, chargée du Logement, s’est entretenue lundi 14 septembre avec Jacques Wolfrom, directeur général du Groupe Arcade et Méka Brunel, directrice générale de Gecina. En attendant d’autres consultations… Des signaux à relever alors que le monde HLM et celui du 1 % sont en ébullition.

Plus généralement, nos « Trophées Logement & Territoires » 2020 qui se tiendront le 12 novembre prochain seront l’occasion de dresser un premier bilan de la crise sanitaire et ses conséquences en matière de logement, avec l’impact (notamment) du télétravail. L’occasion, en respectant évidemment toutes les règles sanitaires, de s’interroger pour savoir si cette crise n’est pas une « crise salutaire », puis d’évoquer la politique de relance du logement mise en place par les pouvoirs publics avec le plan « France Relance ». Des sujets qui, n’en doutons pas, réapparaîtront lors des prochaines échéances électorales…

Portrait

Chargement