Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Bureaux > Interviews > Justine Klein (Groupama Immobilier) : « les...

Justine Klein (Groupama Immobilier) : « les clients demandent aussi énormément de flexibilité et nous travaillons pour leur en donner »

InterviewsBureaux

le 09 Avr 2020

©Frédéric Albert

Nous terminons la mise en ligne des « trois questions à… », issues de notre dernier magazine « spécial Mipim », avec aujourd’hui Justine Klein, analyste asset management tertiaire de Groupama Immobilier, lauréate de la « Pierre d’Or Jeune Talent 2020 », obtenue lors de la 22ème édition des « Pierres d’Or » qui s’est tenue le 29 janvier dernier.

Comment voyez-vous l’évolution de votre métier d’asset manager ?

C’est un métier qui évolue très rapidement, parce qu’il doit intégrer des tendances, des réglementations ou des innovations qui évoluent elles-mêmes très rapidement. Deux exemples : d’abord, la digitalisation, qui est en passe de devenir la clé de notre métier, notamment via les plateformes de projet. Ensuite, la protection de l’environne- ment : l’asset manager doit désormais prendre en compte les normes du décret tertiaire, la future obligation de recycler 70 % des déchets de chantier… Sur ces sujets, Groupama Immobilier a toujours essayé de garder une longueur d’avance, sous l’impulsion d’Anne Keusch, notre directrice RSE (également nommée aux « Pierres d’Or » 2020, ndlr), avec le pilotage précis de tous nos actifs, un objectif de certification très ambitieux, la réduction de consommation d’énergie et de fluides… Nous nous faisons aussi un devoir d’être moteur auprès du reste de la profession, au sein de Circolab, le laboratoire d’économie circulaire, ou de CUBE, le concours d’économies d’énergie de l’IFPEB.

Quelles sont les nouvelles demandes des clients ?

Nos clients utilisateurs ont désormais des attentes très fortes en matière de conception et de qualité architecturale : le respect du patrimoine, l’ouverture sur l’extérieur, la circulation intérieure, le travail de la lumière… Dans nos projets de commerce, nous travaillons, par exemple, énormément sur la performance du plan et la capacité à faire monter facilement les visiteurs dans les étages ; dans nos projets tertiaires, sur la lumière, la modularité, la fluidité et la capacité à faire se rencontrer les salariés. Un exemple avec l’immeuble « SoCo », dans le 9ème arrondissement de Paris, que nous avons restructuré et loué à Fabernovel, le leader français de la trans- formation digitale des entreprises : nous avons travaillé en étroite collaboration avec leurs équipes pour implanter des espaces communs (cafétéria, terrasse, jardin intérieur, salles de sieste…), qui servent aujourd’hui d’espaces de respiration ou de travail informel. C’était un enjeu primordial, pour réussir à créer un lieu qui incarne l’entreprise et qui donne à ses équipes un cadre agréable, performant, beau et inspirant…

Les clients demandent aussi énormément de flexibilité et nous travaillons pour leur en donner. De la flexibilité juridique, avec des baux dérogatoires, typiquement pour les entreprises en forte croissance ou pour des « pop-up stores », que nous ouvrons souvent dans nos immeubles en restructuration. Nous avions, ainsi, ouvert un magasin éphémère La Grande Récré au « 79 Champs-Elysées » pendant les fêtes de Noël. Mais aussi de la flexibilité technique : au « 79 » toujours, nous avons travaillé avec les équipes de Nike pendant quatre ans pour restructurer l’immeuble sur mesure et l’adapter à leur concept de flagship « House of Innovation ».

Vous êtes la plus jeune « Pierre d’Or » de la catégorie Jeune Talent. Quel est votre ressenti ?

C’est évidemment un immense honneur, surtout quand on a 25 ans. J’ai été d’abord touchée de voir que la profession prenait effectivement en compte ses (très) jeunes talents, qui travaillent dur, souvent dans l’ombre, sur des dossiers ultra complexes comme a pu l’être celui du « 79 Champs-Elysées ». J’ai ressenti également une immense gratitude pour la confiance qui m’a été donnée dès mon arrivée chez Groupama Immobilier par Eric Donnet (directeur général), Laetitia George (directrice de l’immobilier tertiaire) et Nathalie Lechantre et Franck Bénichou (senior asset managers), qui transmettent chaque jour leur ambition et poussent à développer des projets de grande envergure. Mais surtout, je suis très fière pour toute mon équipe asset management : finalement, c’est elle que cette « Pierre d’Or » récompense.

La rédaction d'immoweek

Édito
par Anthony Denay

le 06/12/2022

Simi 2022 : c’est parti !

Le salon du Simi a ouvert ses portes pour trois jours le mardi 6 décembre. La rédaction d’ « Immoweek » est mobilisée pour vous faire vivre cet événement !

Le coup d’envoi de cette nouvelle édition du Simi a officiellement été sifflé, ce mardi 6 décembre en direct du Palais des Congrès de la Porte Maillot. Pendant trois jours, les acteurs de l’immobilier, qu’ils soient promoteurs, asset managers ou investisseurs, vont se croiser, échanger, prendre date pour de futurs partenariats ou opérations en commun. Un détail peut-être, mais en ce mardi matin, l’atmosphère qui règne dans les allées (déjà bondées) du salon nous ramène quelques années en arrière ; plus de visiteurs masqués, plus de contrôle du Pass sanitaire à l’entrée, plus d’œillades craintives à son prochain de peur qu’il ne nous contamine. Un retour vers le passé et, espérons-le, vers le futur, bienvenu après plusieurs éditions du Simi marquées par l’incertitude de sa tenue et le stress inhérent au contexte sanitaire. Parenthèse refermée. « Immoweek » a installé son stand et son matériel afin de vous faire vivre cet événement via une série de podcasts que vous pourrez consulter sur notre site internet. Telamon, Union Investment, Epamarne, P3 Logistic, Prologis, Altarea, Icade… Autant d’acteurs-clés de l’immobilier dont les représentant viendront présenter la stratégie ainsi que les objectifs à notre micro. Sans oublier les tables rondes atour de thèmes marquants tels que le recyclage urbain ou le Plan Bâtiment Durable… Espérons que ce rendez-vous marquant de l’immobilier sera l’occasion d’une émulation mutuelle entre les acteurs, d’où émergeront des idées innovantes pour le secteur. Bon salon à toutes et tous !

Portrait

Chargement

Page 0 /

Vis à vis

Zoom 1

Vous devez être connecté pour télécharger le magazine