Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Territoires > Actualités > Le choix Immoweek : à Neuilly-sur-Seine,...

Le choix Immoweek : à Neuilly-sur-Seine, l’exposition « Axe Majeur Perspectives & Folies » sera installée du 9 mars au 4 avril 2022

ActualitésTerritoires

le 09 Mar 2022

La ville de Neuilly-sur-Seine (92) accueille, du 9 mars au 4 avril 2022, une exposition consacrée au concours d’architecture des 19 Folies qui seront installées, à horizon 2024, le long de l’avenue Charles de Gaulle. Cette exposition, intitulée « Axe Majeur Perspectives & Folies », est installée avenue du Roule. C’est le choix Immoweek de ce 9 mars…

L’objectif de l’exposition est de présenter les propositions des 15 agences en lice pour le concours international d’architecture des Folies de Neuilly, la finalité étant la construction de 19 pavillons, aussi appelés Folies (en référence aux pavillons de plaisance, initialement réservés aux membres de l’aristocratie et de la bourgeoisie, construits principalement du 17 au 19ème siècle), le long de l’avenue Charles-de-Gaulle, principale artère de la ville, qui relie la Porte Maillot au Pont de Neuilly.

Dès le mois de juin 2021 et la présentation du projet effectuée par le maire de la ville, Jean-Christophe Fromantin (notre photo), une quarantaine d’agences avaient manifesté leur intérêt pour le projet en soumettant leur candidature au comité de sélection ; ce dernier en a retenu 15 en novembre 2021. Dans quelques semaines, elles ne seront plus que cinq agences encore en lice, avant qu’un à trois lauréats ne soient proclamés au début de l’été.

Les 19 Folies bâties, d’une surface au sol oscillant entre 27 et 41 m2, pourront accueillir des entreprises développant des concept-stores, des espaces culturels, des showrooms, des sites d’exposition autour d’actions de mécénat culturel… Pour l’anecdote, la ville de Neuilly compte déjà deux Folies : Folie Saint James et Folie d’Artois.

Voici la liste des 15 agences :

  • ALCMEA
  • Agence d’Architecture Bechu + associés
  • Carl Fredrik Svenstedt Architect
  • ChartierDalix
  • Construire Atelier d’Architecture
  • Atelier Cortile
  • Dominique Perrault Architecture
  • Jean de Gastines Architectes & Shigeru Ban Architects Europe
  • Lobjoy&Bouvier&Boisseau
  • Maison Édouard François
  • Manuelle Gautrand Architecture
  • Moatti-Rivière Architecture et Scénographie
  • Sou Fujimoto Atelier Paris
  • Stéphane Malka Architecture
  • Zaha Hadid Architects.

Voici également la composition pluridisciplinaire du comité de sélection :

Jean-Christophe Fromantin, maire de Neuilly-sur-Seine ; Alia Atieh, conseillère municipale déléguée au patrimoine culturel bâti, à Neuilly-sur-Seine ; Guillaume Poitrinal, président de la Fondation du Patrimoine ; Olivier de Dampierre, consultant immobilier ; Aline Asmar d’Amman, architecte et fondatrice de l’agence Culture in Architecture ; Nathalie Decoster, artiste-sculpteur ; et Yves Hanania, spécialiste en stratégie et développement de marque.

Anthony Denay

Édito
par Pascal Bonnefille

le 16/03/2022

La « divine surprise » Olivier Klein

Tout le secteur de l’immobilier, et singulièrement du logement, avait (très !) mal vécu l’absence de portefeuille ministériel à lui dédié. Amélie de Montchalin avait eu beau affirmer, pour rattraper le coup, qu’elle était « bien sûr » ministre du Logement, personne n’avait été dupe ou rassuré par cette absence.

Même si quelques voix, ici même, dont celles de Philippe Pelletier, ont douté de l’intérêt profond de l’existence d’un ministre « spécialisé », la nomination d’Olivier Klein a fait l’effet d’une « divine surprise » pour des professionnels souvent inquiets, à juste titre d’ailleurs.
D’abord car c’est un élu qui connaît sur le bout des doigts les questions du secteur : président de l’Anru depuis 2017 et maire de Clichy-sous-Bois, les sujets « logement » ne lui sont pas étrangers. Ensuite, autre bon signe, car l’intitulé du ministère comprend également la Ville, comme un écho au portefeuille de Jean-Louis Borloo, toujours ô combien regretté par le secteur (son Trophée du Jury aux « Trophées Logements et Territoires », 2021, l’a bien rappelé).
Reste à scruter maintenant les relations que le nouveau ministre délégué entretiendra avec Christophe Bechu qui, un mois après son entrée au Gouvernement, est promu en devenant ministre de plein exercice chargé de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires.
Mais il faudra aussi s’intéresser aux rapports du ministre délégué avec l’Elysée, Matignon et Bercy, les trois pôles du pouvoir, sans le soutien desquels un ministre, aussi compétent soit il, est bien démuni…

Portrait

Chargement

Page 0 /

Vis à vis

Zoom 1

Vous devez être connecté pour télécharger le magazine