Chargement

Vendredi 14 Septembre 2018

Le contenu intégral est réservé aux abonnés

Edito

Pour guérir le cancer de l’enfant, soyons « Or du Commun »

Si passionnante soit-elle – et si prenante -, la matière immobilière ne doit pas nous faire oublier des causes qui dépassent, de beaucoup, nos formidables horizons professionnels. C’est pourquoi Immoweek, comme le…

Bureaux

La Société de la Tour Eiffel voit sa communication financière récompensée par l'EPRA

La Société de la Tour Eiffel s’est vue décerner…

La Foncière Bretagne Pays de Loire effectue deux acquisitions

La Foncière Bretagne Pays de Loire achète « Le Medley », un immeuble de 2 400 m2 de bureaux à…

Les dernières transactions d'Eol

Voici les dernières transactions signées par Eol…

La SCPI Eurovalys achète un immeuble de bureaux à Munich

La SCPI Eurovalys, gérée par Advenis Real Estate…

Foncière Atland et PGGM achètent le 5, rue Beaujon (8ème)

Foncière Atland et PGGM acquièrent, via leur OPPCI, un immeuble de…

Le choix Immoweek

Bailleurs sociaux parisiens cherchent petits commerçants

A l’heure où l’on évoque la question de la disparition des petits commerces au sein des centres-villes, c’est un appel pour que vive ce commerce de proximité que lancent le GIE Paris Commerces et…

Logement

Le Plan Pauvreté instaure un revenu universel d'activité

Lors d’un discours au Musée de l’Homme à Paris, le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé la…

Prime énergie : pas pour tout de suite

Prévue à l’origine en 2019, la transformation du crédit d’impôt (CITE) en une prime pour les travaux d’isolation, serait…

Le Brexit pourrait bien faire dégringoler les prix des logements Outre-Manche

Mark Carney, le gouverneur de la Banque d’Angleterre, a prévenu que les prix de l’immobilier pourraient chuter de…

Yannick Borde (Procivis) : "le projet de loi de finances 2019 pourrait remettre en cause le choc de l'offre"...

Yannick Borde, président du réseau Procivis, s’inquiète des prochaines…

Action Logement s'engage avec le FASTT

Action Logement signe un partenariat avec le Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire (FASTT) en faveur du…

Logisitique

Aviva Investors Real Estate France livre 72 000 m2 de logistique à Nanteuil-le-Haudouin

Aviva Investors Real Estate France (AIREF SA) livre, pour le compte de Logiprime Europe géré par Aviva Investors Real Estate France SGP, une plate-forme logistique…

Vie Pratique

On n'habite pas le sous-sol d'un immeuble "bourgeois"

Un local situé au-dessous de la surface naturelle du sol, les fenêtres en partie haute qui ouvrent au niveau du sol, ne sont pas conformes au…

abonnement

Le marché de l'immobilier se réinvente,
Immoweek aussi.

Découvrir l'offre d'abonnement

NEWS & CONNEXIONS IMMOBILIÈRES

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Édito
par Thierry Mouthiez

le 26/07/2019

Au beau fixe !

Tout comme le climat, les cycles de l’immobilier d’entreprise semblent quelque peu chamboulés. Mais dans le bon sens s’agissant de ce secteur.

Si les professionnels s’interrogeaient, il y a encore peu, pour savoir si le cycle actuel n’avait pas atteint son point haut, nombreux sont ceux, aujourd’hui, qui considèrent que le cycle haussier actuel devrait se poursuivre encore un certain temps. Il est vrai que l’évolution des taux d’intérêt joue un rôle majeur dans cette situation.

Ainsi, côté locatif, la demande semble toujours aussi dynamique, même si l’activité du créneau des grandes transactions a légèrement marqué le pas au 1er semestre, après deux années exceptionnelles il est vrai. Rien là, donc, d’inquiétant comme le soulignait récemment dans nos colonnes Grégoire de La Ferté, executive director bureaux Ile-de-France de CBRE, affirmant : « au regard de la demande enregistrée chez CBRE et de l’activité de l’ensemble des équipes, nous anticipons un marché comparable au second semestre 2019, conduisant à un volume global de transactions entre 2,4 et 2,5 millions de mètres carrés ». C’est surtout l’offre qui freine l’activité, en particulier dans Paris. L’offre neuve, la préférée par les utilisateurs, reste maîtrisée, voire contrainte. Du coup, les valeurs locatives sont, dans leur ensemble, clairement orientées à la hausse.

Quant à l’investissement, même avec des taux de rendement au plancher, une nouvelle baisse peut être encore envisagée comme le souligne Nils Vinck, directeur général et directeur du département capital markets de Cushman & Wakefield, dans sa dernière chronique. L’économie française tire bien son épingle du jeu par rapport à ses voisins européens. Le chômage est même en baisse et dans un contexte boursier parfois chahuté, le placement immobilier s’avère toujours aussi séduisant.

Au final, que de bonnes nouvelles avant une trêve estivale que la rédaction d’« Immoweek » souhaite la plus belle à l’ensemble des professionnels du secteur !

Portrait

Chargement