Chargement

fredday : bool(true)
retour Accueil > Territoires > Actualités > Arrêt du projet de rénovation de la gare du...

Arrêt du projet de rénovation de la gare du Nord : la réaction de Ceetrus

ActualitésTerritoires

le 23 Sep 2021

Ceetrus, la société foncière du groupe Auchan, a réagi à l’annonce faite, mardi 21 septembre 2021, de l’arrêt du projet de rénovation de la gare du Nord. Une décision qu’elle juge unilatérale et non-concertée de la part de SNCF Gares & Connexions, son co-actionnaire dans ce projet.

La nouvelle a fait l’effet d’un petit séisme. Mardi 21 septembre 2021, SNCF Gares & Connexion a annoncé sa décision de rompre le contrat qui la liait à Ceetrus, la société foncière immobilière du groupe Auchan, dans le cadre d’un partenariat public-privé visant à rénover et agrandir la gare du Nord. Pour la SNCF, « la défaillance grave de son concessionnaire », à savoir Ceetrus, lui imposait ce choix. En cause : des coûts qui avaient explosé, atteignant 1,5 milliard d’euros (contre 600 millions prévus au lancement du projet en 2018), ainsi qu’un non-respect des délais de livraison.

Ceetrus a tenu à s’exprimer. Dans une lettre ouverte, la société dénonce la décision « unilatérale de son co-actionnaire, sans dialogue préalable ». Elle a aussi annoncé qu’elle n’acceptait pas ce renoncement.

La société a rappelé que pour l’ensemble de ses autres projets menés sur le sol européen, comme à Milan, en Italie ; à Vigo, en Espagne ou encore à Brasov, en Roumanie, tout s’était déroulé « à merveille », dans un climat de respect et de confiance mutuelle avec les autorité publiques. Ceetrus s’étonne ainsi de la tournure prise par les événements en France.

Le communiqué rappelle enfin que la société a mené une « concertation exemplaire » avec la Mairie de Paris et le quartier où se situe la gare du Nord, pour en faire un « projet ouvert et utile pour les citoyens, les riverains et les usagers ».

Anthony Denay

Édito
par Anthony Denay

le 06/12/2022

Simi 2022 : c’est parti !

Le salon du Simi a ouvert ses portes pour trois jours le mardi 6 décembre. La rédaction d’ « Immoweek » est mobilisée pour vous faire vivre cet événement !

Le coup d’envoi de cette nouvelle édition du Simi a officiellement été sifflé, ce mardi 6 décembre en direct du Palais des Congrès de la Porte Maillot. Pendant trois jours, les acteurs de l’immobilier, qu’ils soient promoteurs, asset managers ou investisseurs, vont se croiser, échanger, prendre date pour de futurs partenariats ou opérations en commun. Un détail peut-être, mais en ce mardi matin, l’atmosphère qui règne dans les allées (déjà bondées) du salon nous ramène quelques années en arrière ; plus de visiteurs masqués, plus de contrôle du Pass sanitaire à l’entrée, plus d’œillades craintives à son prochain de peur qu’il ne nous contamine. Un retour vers le passé et, espérons-le, vers le futur, bienvenu après plusieurs éditions du Simi marquées par l’incertitude de sa tenue et le stress inhérent au contexte sanitaire. Parenthèse refermée. « Immoweek » a installé son stand et son matériel afin de vous faire vivre cet événement via une série de podcasts que vous pourrez consulter sur notre site internet. Telamon, Union Investment, Epamarne, P3 Logistic, Prologis, Altarea, Icade… Autant d’acteurs-clés de l’immobilier dont les représentant viendront présenter la stratégie ainsi que les objectifs à notre micro. Sans oublier les tables rondes atour de thèmes marquants tels que le recyclage urbain ou le Plan Bâtiment Durable… Espérons que ce rendez-vous marquant de l’immobilier sera l’occasion d’une émulation mutuelle entre les acteurs, d’où émergeront des idées innovantes pour le secteur. Bon salon à toutes et tous !

Portrait

Chargement

Page 0 /

Vis à vis

Zoom 1

Vous devez être connecté pour télécharger le magazine