Chargement

Nous poursuivons notre série « Investir Vert » et ce troisième épisode, avec maître Céline Pereira, notaire à Saint-Germain-en-Laye. « Investir Vert » est une association créée par Pierre-Paul Lanrivin, qui s’adresse aux professionnels de l’immobilier et qui a pour objectif de changer les mentalités au moyen d’un comportement éco-responsable.

Dans ce nouvel épisode, Céline Pereira présente la proposition de loi, imaginée par l’association, baptisée « éco-succession ». Elle explique également ce qui l’a séduite dans le projet de l’association « Investir Vert ».

le 07 avril 2021

Nous poursuivons notre série « Investir Vert » et ce troisième épisode, avec maître Céline Pereira, notaire à Saint-Germain-en-Laye. « Investir Vert » est une association créée par Pierre-Paul Lanrivin, qui s’adresse aux professionnels de l’immobilier et qui a pour objectif de changer les mentalités au moyen d’un comportement éco-responsable.

Dans ce nouvel épisode, Céline Pereira présente la proposition de loi, imaginée par l’association, baptisée « éco-succession ». Elle explique également ce qui l’a séduite dans le projet de l’association « Investir Vert ».

podcasts

« Investir Vert » avec Céline Pereira

le 07 avril 2021

FRICS, professeur-chercheur à l’Essec, titulaire de la Chaire Immobilier et Développement Durable – et de la Chaire Workplace Management – au titre de laquelle elle a reçu une « Pierre d’Or » en 2014, Ingrid Nappi observe les marchés immobiliers depuis une trentaine d’années. Elle revient sur les différentes crises du passé pour mieux comprendre celle liée à la Covid-19 qui bouscule nos modes de travail et de vie.

Les nouveaux usages et les nouveaux besoins feront naître le bureau de demain nous dit-on, mais est-ce vraiment nouveau ? Eléments de réponses avec Ingrid Nappi…

le 06 avril 2021

FRICS, professeur-chercheur à l’Essec, titulaire de la Chaire Immobilier et Développement Durable – et de la Chaire Workplace Management – au titre de laquelle elle a reçu une « Pierre d’Or » en 2014, Ingrid Nappi observe les marchés immobiliers depuis une trentaine d’années. Elle revient sur les différentes crises du passé pour mieux comprendre celle liée à la Covid-19 qui bouscule nos modes de travail et de vie.

Les nouveaux usages et les nouveaux besoins feront naître le bureau de demain nous dit-on, mais est-ce vraiment nouveau ? Eléments de réponses avec Ingrid Nappi…

podcasts

iPodcast Ingrid Nappi

le 06 avril 2021

A l’occasion des « Trophées Logement et Territoires » 2020, « Immoweek » rend hommage à un très grand professionnel, emporté il y a bientôt un an, par l’épidémie de la Covid-19, à qui cette édition est dédiée. La rédaction a donc interrogé celles et ceux qui l’ont connu et aimé. Dans cet iPodcast, on écoutera, non sans émotion, les témoignages d’Alain Dinin, président de Nexity, mais aussi de Benoist Apparu, ancien ministre, directeur général d’In’li, de Nadia Bouyer, directrice générale d’Action Logement, Méka Brunel, directrice générale de Gecina, d’Emmanuelle Cosse, ancienne ministre, présidente de l’Union Sociale pour l’Habitat et d’André Yché, président du conseil de surveillance de CDC Habitat…

L’hommage d’Immoweek le 24 avril 2020

Jean-Philippe Ruggieri, c’est d’abord un sourire, la présence positive d’un homme chaleureux et dynamique, le charisme d’un professionnel qui connaît son affaire. Ils seront nombreux, dans la profession – et bien au-delà – à pouvoir raconter  « leur » Jean-Philippe.

Tous, connus (parfois très connus) ou parfaitement anonymes, comme votre serviteur, insisteront j’en suis certain, sur ce sens du contact et du dialogue. Qualité humaine donc ! Parlons gentillesse. Parlons empathie. Parlons générosité, jeunesse, dynamisme.
Certains sont éblouis par la réussite – la sienne était grande, lui le « provincial » (mot qui, à Paris, peut-être rédhibitoire) qui n’était ni normalien, ni polytechnicien, ni énarque ou HEC, qui avait franchi peu à peu les marches du cursus honorum chez Nexity avant d’en devenir – il y a si peu de temps – le directeur général. Pas son genre la gloriole : sa disponibilité, malgré un agenda très (très !) chargé, son attention aux autres était restée intacte.
D’autres que moi parleront donc du grand professionnel de la promotion et de l’immobilier, de l’homme des projets, de la part considérable qu’il prit à l’édification du premier groupe français du secteur. Ils auront vécu « de l’intérieur » cette aventure magnifiquement réussie.
On me permettra juste de saluer l’ami, plein d’attention et de délicatesse. Et de dire à son mari, Guillaume, à ses enfants, à ses parents notre peine. Il y a des jours où il est bien difficile de citer Apollinaire disant : « Jamais les crépuscules ne vaincront les aurores. Etonnons-nous des soirs mais vivons les matins ». Nous aurions tant aimé partager d’autres matins, d’autres jours heureux avec Jean-Philippe Ruggieri.

le 30 mars 2021

A l’occasion des « Trophées Logement et Territoires » 2020, « Immoweek » rend hommage à un très grand professionnel, emporté il y a bientôt un an, par l’épidémie de la Covid-19, à qui cette édition est dédiée. La rédaction a donc interrogé celles et ceux qui l’ont connu et aimé. Dans cet iPodcast, on écoutera, non sans émotion, les témoignages d’Alain Dinin, président de Nexity, mais aussi de Benoist Apparu, ancien ministre, directeur général d’In’li, de Nadia Bouyer, directrice générale d’Action Logement, Méka Brunel, directrice générale de Gecina, d’Emmanuelle Cosse, ancienne ministre, présidente de l’Union Sociale pour l’Habitat et d’André Yché, président du conseil de surveillance de CDC Habitat…

L’hommage d’Immoweek le 24 avril 2020

Jean-Philippe Ruggieri, c’est d’abord un sourire, la présence positive d’un homme chaleureux et dynamique, le charisme d’un professionnel qui connaît son affaire. Ils seront nombreux, dans la profession – et bien au-delà – à pouvoir raconter  « leur » Jean-Philippe.

Tous, connus (parfois très connus) ou parfaitement anonymes, comme votre serviteur, insisteront j’en suis certain, sur ce sens du contact et du dialogue. Qualité humaine donc ! Parlons gentillesse. Parlons empathie. Parlons générosité, jeunesse, dynamisme.
Certains sont éblouis par la réussite – la sienne était grande, lui le « provincial » (mot qui, à Paris, peut-être rédhibitoire) qui n’était ni normalien, ni polytechnicien, ni énarque ou HEC, qui avait franchi peu à peu les marches du cursus honorum chez Nexity avant d’en devenir – il y a si peu de temps – le directeur général. Pas son genre la gloriole : sa disponibilité, malgré un agenda très (très !) chargé, son attention aux autres était restée intacte.
D’autres que moi parleront donc du grand professionnel de la promotion et de l’immobilier, de l’homme des projets, de la part considérable qu’il prit à l’édification du premier groupe français du secteur. Ils auront vécu « de l’intérieur » cette aventure magnifiquement réussie.
On me permettra juste de saluer l’ami, plein d’attention et de délicatesse. Et de dire à son mari, Guillaume, à ses enfants, à ses parents notre peine. Il y a des jours où il est bien difficile de citer Apollinaire disant : « Jamais les crépuscules ne vaincront les aurores. Etonnons-nous des soirs mais vivons les matins ». Nous aurions tant aimé partager d’autres matins, d’autres jours heureux avec Jean-Philippe Ruggieri.

podcasts

iPodcast Hommage Jean-Philippe Ruggieri

le 30 mars 2021

A J-1 de la découverte des lauréats aux « Trophées Logement et Territoires » dès demain mardi 30 mars sur notre site, nous avons interviewé les deux co-présidents du Jury : Philippe Pelletier, président du Plan Bâtiment Durable et André Yché, président du conseil de surveillance de CDC Habitat.

Ils expliquent l’intérêt de ces « Trophées Logement et Territoires » et la façon dont la sélection s’opère autour des 7 catégories suivantes : « Promoteur » ; « Conseil » ; « Territoire » ; « Programme Durable » ; « Programme Innovant » ; « Jeune Talent » et la catégorie reine « Professionnel(le) de l’Année ». Quatre nommés ont donc été sélectionnés dans les 7 catégories citées. Un 8ème prix est décerné, mais qui n’est pas soumis au vote : celui du Jury.

Vous découvrirez le débat que nous avons choisi de maintenir et d’enregistrer également, dont le thème est : « Comment construire plus et mieux ? », avec comme intervenantes Nadia Bouyer, directrice générale d’Action Logement ; Emmanuelle Cosse, ancienne ministre et présidente de l’USH ; Caroline Delgado-Rodoz, directrice générale de REI Habitat ; Karine Julien-Alkaïm, présidente du directoire de Logirep et présidente du comité exécutif du groupe Polylogis et Chrystèle Villotte, directrice résidentiel France au sein de Cuhsman & Wakefield. Un grand témoin dans ce débat, animé par Pascal Bonnefille et Catherine Bocquet : André Yché, président du conseil de surveillance de CDC Habitat.

Un iPodcast à écouter avant de découvrir le film de la cérémonie et du débat, en ligne demain mardi 30 mars sur notre site et notre chaîne Youtube, mais également sur les réseaux sociaux.

le 29 mars 2021

A J-1 de la découverte des lauréats aux « Trophées Logement et Territoires » dès demain mardi 30 mars sur notre site, nous avons interviewé les deux co-présidents du Jury : Philippe Pelletier, président du Plan Bâtiment Durable et André Yché, président du conseil de surveillance de CDC Habitat.

Ils expliquent l’intérêt de ces « Trophées Logement et Territoires » et la façon dont la sélection s’opère autour des 7 catégories suivantes : « Promoteur » ; « Conseil » ; « Territoire » ; « Programme Durable » ; « Programme Innovant » ; « Jeune Talent » et la catégorie reine « Professionnel(le) de l’Année ». Quatre nommés ont donc été sélectionnés dans les 7 catégories citées. Un 8ème prix est décerné, mais qui n’est pas soumis au vote : celui du Jury.

Vous découvrirez le débat que nous avons choisi de maintenir et d’enregistrer également, dont le thème est : « Comment construire plus et mieux ? », avec comme intervenantes Nadia Bouyer, directrice générale d’Action Logement ; Emmanuelle Cosse, ancienne ministre et présidente de l’USH ; Caroline Delgado-Rodoz, directrice générale de REI Habitat ; Karine Julien-Alkaïm, présidente du directoire de Logirep et présidente du comité exécutif du groupe Polylogis et Chrystèle Villotte, directrice résidentiel France au sein de Cuhsman & Wakefield. Un grand témoin dans ce débat, animé par Pascal Bonnefille et Catherine Bocquet : André Yché, président du conseil de surveillance de CDC Habitat.

Un iPodcast à écouter avant de découvrir le film de la cérémonie et du débat, en ligne demain mardi 30 mars sur notre site et notre chaîne Youtube, mais également sur les réseaux sociaux.

podcasts

iPodcast spécial « Trophées Logement et Territoires »

le 29 mars 2021

Deuxième épisode de la série « Investir Vert » avec Stéphan Bensoussan, gérant de la société Maisons Vybel, à Saint-Leu-la-Forêt (95) et Saint-Germain-en-Laye (78), constructeur de maisons individuelles et personnalisées.

Stéphan Bensoussan explique pourquoi, en tant que constructeur, l’initiative de l’association « Investir Vert » est importante et intéressante.

Prochains épisodes : mardi 6 et 13 avril.

le 23 mars 2021

Deuxième épisode de la série « Investir Vert » avec Stéphan Bensoussan, gérant de la société Maisons Vybel, à Saint-Leu-la-Forêt (95) et Saint-Germain-en-Laye (78), constructeur de maisons individuelles et personnalisées.

Stéphan Bensoussan explique pourquoi, en tant que constructeur, l’initiative de l’association « Investir Vert » est importante et intéressante.

Prochains épisodes : mardi 6 et 13 avril.

podcasts

« Investir Vert » avec Stéphan Bensoussan

le 23 mars 2021

Au micro d’ « Immoweek », dans le cadre de la série « Grand entretien », le directeur général d’Altarea, Jacques Ehrmann, dresse un bilan du groupe dans ses trois secteurs phares : le bureau, le commerce, le résidentiel, au regard de l’année 2020 et met en avant la grande mobilisation des équipes face à cette crise.

Jacques Ehrmann en dit plus également sur le récent partenariat avec Carmila. Un partenariat qui permettra de « concevoir et développer les quartiers de demain, adaptés à leur environnement, avec le développement d’une mobilité éco-responsable » sur déjà trois sites : Nantes, Sartrouville et Flins-Aubergenville.

Les objectifs du groupe en 2021 ? Reprendre de la croissance et se préparer à une reprise forte !

le 22 mars 2021

Au micro d’ « Immoweek », dans le cadre de la série « Grand entretien », le directeur général d’Altarea, Jacques Ehrmann, dresse un bilan du groupe dans ses trois secteurs phares : le bureau, le commerce, le résidentiel, au regard de l’année 2020 et met en avant la grande mobilisation des équipes face à cette crise.

Jacques Ehrmann en dit plus également sur le récent partenariat avec Carmila. Un partenariat qui permettra de « concevoir et développer les quartiers de demain, adaptés à leur environnement, avec le développement d’une mobilité éco-responsable » sur déjà trois sites : Nantes, Sartrouville et Flins-Aubergenville.

Les objectifs du groupe en 2021 ? Reprendre de la croissance et se préparer à une reprise forte !

podcasts

iPodcast avec Jacques Ehrmann (Altarea)

le 22 mars 2021

Pierre-Paul Lanrivin, le président de la toute nouvelle association « Investir Vert », évoque avec Julien Ben Soussan, conseil en immobilier dans les Yvelines, les raisons de la création de cette association qui s’adresse à tous les professionnels de l’immobilier, mais aussi aux notaires, aux constructeurs… Une série en 4 épisodes…

« Investir Vert » souhaite changer les mentalités au moyen d’un comportement éco-responsable et c’est avec plein de petites actions concrètes que l’on améliorera l’impact environnemental et l’immobilier n’échappe pas à cette réalité. Adhérer à « Investir Vert », c’est également adhérer à une charte de qualité.

Prochains épisodes : mardi 30 mars, 6 et 13 avril.

le 16 mars 2021

Pierre-Paul Lanrivin, le président de la toute nouvelle association « Investir Vert », évoque avec Julien Ben Soussan, conseil en immobilier dans les Yvelines, les raisons de la création de cette association qui s’adresse à tous les professionnels de l’immobilier, mais aussi aux notaires, aux constructeurs… Une série en 4 épisodes…

« Investir Vert » souhaite changer les mentalités au moyen d’un comportement éco-responsable et c’est avec plein de petites actions concrètes que l’on améliorera l’impact environnemental et l’immobilier n’échappe pas à cette réalité. Adhérer à « Investir Vert », c’est également adhérer à une charte de qualité.

Prochains épisodes : mardi 30 mars, 6 et 13 avril.

podcasts

« Investir Vert » : Pierre-Paul Lanrivin et Julien Ben Soussan

le 16 mars 2021

« Remettre le commerce au service de l’intérêt collectif » est la raison d’être de Frey. Son président directeur général, Antoine Frey, est l’invité de ce lundi 15 mars, au micro d’ »Immoweek » dans la série « Grand Entretien ».

Le Groupe Frey a tiré son épingle du jeu en 2020, malgré la crise sanitaire : le positionnement de Frey sur les centres commerciaux de plein air est un atout considérable dans ce contexte inédit. En 2021, le groupe poursuit sa stratégie de croissance, basée sur le développement d’actifs commerciaux parfaitement adaptés au contexte, avec l’ouverture de deux « shopping promenade », à Claye-Souilly (77) et à Strasbourg (67), et le lancement de trois chantiers en 2021 : « shopping promenade » Lleida, en Espagne, Open, près de la frontière suisse et le Village des Docks, à Saint-Ouen (93).

Par ailleurs, Frey s’engage dans la filière bois française, avec « FoREY » et affiche son ambition d’atteindre une neutralité en émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2030.

le 15 mars 2021

« Remettre le commerce au service de l’intérêt collectif » est la raison d’être de Frey. Son président directeur général, Antoine Frey, est l’invité de ce lundi 15 mars, au micro d’ »Immoweek » dans la série « Grand Entretien ».

Le Groupe Frey a tiré son épingle du jeu en 2020, malgré la crise sanitaire : le positionnement de Frey sur les centres commerciaux de plein air est un atout considérable dans ce contexte inédit. En 2021, le groupe poursuit sa stratégie de croissance, basée sur le développement d’actifs commerciaux parfaitement adaptés au contexte, avec l’ouverture de deux « shopping promenade », à Claye-Souilly (77) et à Strasbourg (67), et le lancement de trois chantiers en 2021 : « shopping promenade » Lleida, en Espagne, Open, près de la frontière suisse et le Village des Docks, à Saint-Ouen (93).

Par ailleurs, Frey s’engage dans la filière bois française, avec « FoREY » et affiche son ambition d’atteindre une neutralité en émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2030.

podcasts

iPodcast avec Antoine Frey (Frey)

le 15 mars 2021

Episode numéro 2 de notre série documentaire « Construire le Grand Paris », avec le soutien de Sogeprom. Mercedes Erra, présidente-fondatrice de BETC Groupe, s’entretient avec Pascal Bonnefille.

Officière de la Légion d’Honneur et officière dans l’Ordre National du Mérite, Mercedes Erra fonde, en 1995, avec Rémi Babinet et Eric Tong Cuong, l’agence BETC Euro RSCG, spécialisée dans la communication et la publicité. Après une première implantation à Levallois-Perret, puis le 10ème arrondissement de Paris, Mercedes Erra jette son dévolu pour installer le siège de BETC Groupe, à Pantin, en lieu et place des Magasins Généraux construits dans les années 30. L’investisseur (à l’époque) est Klepierre ; Jung Architectures sera à la maîtrise d’oeuvre et Nexity à la maîtrise d’ouvrage. Il en résultera un bâtiment extrêmement moderne et innovant, au bord du canal de l’Ourcq, qui deviendra un vrai symbole pour l’idée que l’on se fait du Grand Paris.

Créer une ville dans la ville : toute l’histoire de cette installation à Pantin racontée avec force et humour par Mercedes Erra.

le 11 mars 2021

Episode numéro 2 de notre série documentaire « Construire le Grand Paris », avec le soutien de Sogeprom. Mercedes Erra, présidente-fondatrice de BETC Groupe, s’entretient avec Pascal Bonnefille.

Officière de la Légion d’Honneur et officière dans l’Ordre National du Mérite, Mercedes Erra fonde, en 1995, avec Rémi Babinet et Eric Tong Cuong, l’agence BETC Euro RSCG, spécialisée dans la communication et la publicité. Après une première implantation à Levallois-Perret, puis le 10ème arrondissement de Paris, Mercedes Erra jette son dévolu pour installer le siège de BETC Groupe, à Pantin, en lieu et place des Magasins Généraux construits dans les années 30. L’investisseur (à l’époque) est Klepierre ; Jung Architectures sera à la maîtrise d’oeuvre et Nexity à la maîtrise d’ouvrage. Il en résultera un bâtiment extrêmement moderne et innovant, au bord du canal de l’Ourcq, qui deviendra un vrai symbole pour l’idée que l’on se fait du Grand Paris.

Créer une ville dans la ville : toute l’histoire de cette installation à Pantin racontée avec force et humour par Mercedes Erra.

podcasts

iPodcast « Construire le Grand Paris » avec Mercedes Erra (BETC)

le 11 mars 2021

En ce 8 mars, Journée internationale du droit des femmes, Pauline Duval, directrice générale du Groupe Duval, est l’invitée de ce « Grand entretien ». Elle revient, bien sûr, sur l’année 2020 si particulière pour l’ensemble des acteurs de l’immobilier, évoque le déménagement du Groupe Duval de Boulogne-Billancourt pour l’avenue Georges Mandel, dans le 16ème arrondissement de Paris, courant 2021…

« Agilité et créativité » font partie des valeurs du groupe, confie-t-elle, et la stratégie « ambitieuse, mais prudente » développée par les dirigeants a prouvé la capacité du groupe à faire face à « certaines incertitudes conjoncturelles », caractérisant ainsi cette année 2020.

Avec plus de deux milliards d’euros de patrimoine, la diversification est le premier axe stratégique aux yeux de la directrice générale. « C’est un gage de confiance pour nos clients et pour nos partenaires bancaires » souligne-t-elle.

Innovation, investissement, intégration de nouveaux métiers à l’international : les ambitions de Pauline Duval ne manquent pas !

le 08 mars 2021

En ce 8 mars, Journée internationale du droit des femmes, Pauline Duval, directrice générale du Groupe Duval, est l’invitée de ce « Grand entretien ». Elle revient, bien sûr, sur l’année 2020 si particulière pour l’ensemble des acteurs de l’immobilier, évoque le déménagement du Groupe Duval de Boulogne-Billancourt pour l’avenue Georges Mandel, dans le 16ème arrondissement de Paris, courant 2021…

« Agilité et créativité » font partie des valeurs du groupe, confie-t-elle, et la stratégie « ambitieuse, mais prudente » développée par les dirigeants a prouvé la capacité du groupe à faire face à « certaines incertitudes conjoncturelles », caractérisant ainsi cette année 2020.

Avec plus de deux milliards d’euros de patrimoine, la diversification est le premier axe stratégique aux yeux de la directrice générale. « C’est un gage de confiance pour nos clients et pour nos partenaires bancaires » souligne-t-elle.

Innovation, investissement, intégration de nouveaux métiers à l’international : les ambitions de Pauline Duval ne manquent pas !

podcasts

iPodcast avec Pauline Duval (Groupe Duval)

le 08 mars 2021

La toute nouvelle présidente du Cercle des Femmes de l’Immobilier, Stéphanie Bensimon, ouvre, avec ce podcast, cette journée que la rédaction d’ « Immoweek »  dédie aux femmes, dans le cadre de la Journée des droits des femmes. Stéphanie Bensimon revient sur la création du Cercle, il y a plus de 20 ans déjà, évoque ce que lui inspire cette date récurrente du 8 mars et donne son avis sur la parité dans les entreprises…

le 08 mars 2021

La toute nouvelle présidente du Cercle des Femmes de l’Immobilier, Stéphanie Bensimon, ouvre, avec ce podcast, cette journée que la rédaction d’ « Immoweek »  dédie aux femmes, dans le cadre de la Journée des droits des femmes. Stéphanie Bensimon revient sur la création du Cercle, il y a plus de 20 ans déjà, évoque ce que lui inspire cette date récurrente du 8 mars et donne son avis sur la parité dans les entreprises…

podcasts

Spécial 8 mars : iPodcast avec Stéphanie Bensimon (Cercle des Femmes de l’Immobilier)

le 08 mars 2021

Le bureau est-il (encore) un investissement d’avenir ? Les réponses de Flore Pradère et Walid Goudiard, respectivement directrice recherche et prospective et directeur du département conseil & AMO chez JLL, au micro d’ « Immoweek ».

« Le bureau reste une destination qui permet à toutes les entreprises d’incarner, de soutenir, de développer leurs projets et pas uniquement un lieu pour venir s’assoir devant un écran » souligne Walid Goudiard. Et Flore Pradère d’enchaîner : « tout le monde a les yeux braqués vers l’avenir en se demandant à quoi devra ressembler le bureau de demain »…

Repenser le bureau en fonction de l’humain : les propositions de JLL à écouter attentivement !

le 01 mars 2021

Le bureau est-il (encore) un investissement d’avenir ? Les réponses de Flore Pradère et Walid Goudiard, respectivement directrice recherche et prospective et directeur du département conseil & AMO chez JLL, au micro d’ « Immoweek ».

« Le bureau reste une destination qui permet à toutes les entreprises d’incarner, de soutenir, de développer leurs projets et pas uniquement un lieu pour venir s’assoir devant un écran » souligne Walid Goudiard. Et Flore Pradère d’enchaîner : « tout le monde a les yeux braqués vers l’avenir en se demandant à quoi devra ressembler le bureau de demain »…

Repenser le bureau en fonction de l’humain : les propositions de JLL à écouter attentivement !

podcasts

iPodcast avec Flore Pradère et Walid Goudiard (JLL)

le 01 mars 2021

Chargement

Édito
par Thierry Mouthiez

le 06/04/2021

Pour mieux préparer l’avenir !

La crise (mondiale) que nous vivons a contraint la rédaction d’« Immoweek », comme à peu près l’ensemble des acteurs économiques, à s’adapter. C’est ainsi que les « Trophées Logement et Territoires » 2020 ont été organisés, exceptionnellement, en digital (en partenariat avec CDC Habitat et Powerhouse Habitat, et avec le soutien du Plan Bâtiment Durable). Nos lecteurs ont ainsi pu découvrir sur notre site, la semaine dernière, l’ensemble des lauréats et nommés dans les différentes catégories.

Mais, comme chaque année, ces acteurs, qui se sont fait remarqués au cours d’une période pour le moins difficile, font tous l’objet d’un portrait que nos lecteurs vont pouvoir découvrir dans un dossier complet publié dans le numéro de notre magazine « Immoweek » à paraître cette semaine.

A côté de ce dossier, notre rédaction en propose un autre « pour mieux anticiper l’après ». En effet, alors que la reprise se profile à l’horizon, nous avons interrogé de grands acteurs du marché, conseils, promoteurs, investisseurs…, qu’ils interviennent dans le bureau, le commerce, la logistique, le résidentiel… et leur avons posé, à tous, la même question : « à l’aune des premières semaines de 2021, comment se dessine, selon vous, l’activité sur les différents marchés dans lesquels vous intervenez ? ». Au final, des analyses de grande qualité qui permettent de mieux appréhender l’évolution possible de ces marchés. Et pour le compléter, un grand spécialiste du recrutement des cadres dans le secteur, en l’occurrence Laurent Derote, président de DVA Executive Search, décrypte les grandes tendances du recrutement l’an passé et, surtout, fait part de ces prévisions pour l’année en cours.

Au final, un numéro du magazine, qui permet non seulement de constater le dynamisme du secteur immobilier, y compris en période de crise, mais aussi de mieux préparer l’avenir. Un véritable crédo pour notre rédaction…

Portrait

Chargement

Page 0 /

Vis à vis

Zoom 1

Vous devez être connecté pour télécharger le magazine