Chargement

Jeudi 19 mai 2022

Le contenu intégral est réservé aux abonnés

 

Bureaux

 

Icade Promotion et Semiic Promotion vendent en Vefa à Goldman Sachs AM et Hémisphères 32 500 m2 de bureaux à Romainville

Icade Promotion et Semiic Promotion ont vendu, en état futur d’achèvement, à Goldman Sachs Asset Management et Hemisphere…

 
 

Bellerophon REIM achète un ensemble de plus de 5 000 m2 à Cherbourg

Bellerophon REIM acquiert en « sale and lease-back », dans le cadre d’une stratégie patrimoniale et pour le compte d’une foncière privée…

Espagne : Swiss Life Asset Managers France acquiert un immeuble à Madrid

Swiss Life Asset Managers France acquiert un actif de bureau restructuré à Madrid, pour le compte du Groupe MAIF…

 

Interview

Romain Welsch (Theoreim) : « nous voulons promouvoir la multigestion auprès du grand public »

Lancée en 2020, la société de gestion d’actifs immobiliers Theoreim propose aux particuliers d’investir dans des actifs via la souscription…

 

Logement

 

Le marché des passoires thermiques dans les grandes villes françaises

Une étude menée conjointement par SeLoger, spécialisé dans les portails immobiliers en France, et Meilleurs Agents…

 
 

L&P Immobilier transforme des bureaux en logements à Saint-Germain-en-Laye

L&P Immobilier mène une opération de démolition-construction à Saint-Germain-en-Laye (78), dans le cadre d’une opération de recyclage urbain…

Villeurbanne : BNP Paribas Immobilier et Ginkgo retenus pour transformer un site industriel

BNP Paribas Immobilier et Ginkgo sont lauréats de la consultation visant à transformer le site industriel Auto Châssis International (ACI)…

 

Choix Immoweek

Le choix Immoweek : quand les propriétaires de "Downton Abbey" mandatent BNP Paribas Real Estate pour la gestion de leur domaine

Vous avez forcément vu ou entendu parler de la série « Downton Abbey » qui  met en scène la vie d’une famille aristocratique britannique…

Lire la suite
 

Commerces

 

URW déploie la marque Westfield en Espagne, en Suède et en Pologne

Unibail-Rodamco-Westfield (URW) changera dès cet automne le nom de trois centres phares, en déployant…

 
 
 

Finance & Bourse

 

Foncière Magellan lance Primmoval

Foncière Magellan poursuit sa stratégie de diversification et lance Primmoval, un fonds de capitalisation éligible au PEA-PME…

 
 
 

Green & Innovations

 
 

Fnaim : Vesta prend son envol

Alors que l’an passé, la Fnaim et le Conseil Supérieur du Notariat réglaient leur différend à propos du caducée Vesta…

Bouygues Immobilier s'engage à utiliser du béton décarboné dans ses projets de promotion

Bouygues Immobilier (par l’intermédiaire de son président Bernard Mounier) et Hoffmann Green Cement…

 
 

Parcours

 
 

ICF Habitat Nord-Est : Céline Xerra nommée "directrice clientèle agile"

Céline Xerra a été promue « directrice clientèle agile » d’ICF Habitat Nord-Est, entité qu’elle a rejointe en 2007…

Greystar : Alberto Donoso aux commandes du département "développement"

Alberto Donoso est nommé, par Greystar Real Estate Partners, pour piloter le département « développement »…

 

abonnement

Le marché de l'immobilier se réinvente,
Immoweek aussi.

Découvrir l'offre d'abonnement

NEWS & CONNEXIONS IMMOBILIÈRES

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Édito
par Pascal Bonnefille

le 16/03/2022

Un ministre et rien d’autre !

L’absence d’un titulaire du portefeuille du Logement est révélatrice de bien des aspects de la France contemporaine : d’abord, elle montre combien libéraux et interventionnistes sont d’accord sur un seul point : il (leur) faut un ministre (on lira à ce sujet le « Point de vue » de Philippe Pelletier). Tous les professionnels, comme les analystes, même ceux qui réclament à grands cris moins d’État ont communiqué leur frustration, voire leur colère à l’énoncé de la nouvelle équipe gouvernementale.

Logiquement, les partisans d’une action publique forte en cette matière ont entonné le même lamento. Il est donc probable que le remaniement post législatives fasse apparaître un ministre délégué ou un secrétaire d’État affecté au Logement et attribué à un rallié de la majorité sortie des urnes (si c’est le cas).

Mais cette absence est surtout le signe d’un phénomène que nous avons déjà évoqué (on le retrouve d’ailleurs dans notre série documentaire de podcasts « Ma vie de ministre du Logement ») : quand le chef de l’État, ou à tout le moins, la Première ministre (qui, au début de sa carrière dans le cabinet de Lionel Jospin avait portant le logement dans ses attributions — mais c’est à l’époque Serge Contat qui suivait spécifiquement les questions de logement —), ne s’intéressent pas au sujet, celui-ci est relégué dans les questions techniques… que le politique néglige. Et ce désintérêt se traduit immédiatement par des conséquences budgétaires : Bercy en profite comme au début du précédent quinquennat. Il n’est donc pas impossible que nous vivions un scenario du même type que la diminution forcée des APL, il y a cinq ans ; cette fois, c’est le blocage des loyers qui se profile à l’horizon. Personne n’ignore les effets dévastateurs, à terme, d’une telle mesure. Mais c’est une des rares dispositions qui ne coute rien — en apparence et au début — au budget de l’Etat, ce que, même en période de « quoi qu’il en coûte » est délicieusement apprécié par le grand argentier. Ajoutons que ce blocage est populaire (il y a beaucoup plus de locataires que de bailleurs) : il n’est donc pas impossible qu’Amélie de Montchalin (qui a fini par revendiquer ce sujet parmi ses attributions) ou mieux, son ministre délégué ait à défendre, demain, cette mesure qui devrait, elle aussi, réaliser la quasi-unanimité des acteurs contre elle…

Portrait

Chargement

Page 0 /

Vis à vis

Zoom 1

Vous devez être connecté pour télécharger le magazine