Chargement

Mardi 14 Janvier 2020

Le contenu intégral est réservé aux abonnés

Le Choix Immoweek

35,4 milliards d’euros en 2019 ; l’investissement file vers le ciel

Voici un « chiffre » qui a tendance à mettre de bonne humeur tout professionnel de l’immobilier : 35,4 milliards d’euros, ce sont les montants investis en France en 2019, recensés par Knight Frank France…

Bureaux

Cofinance achète en Vefa le futur siège lyonnais de Nexity

Cofinance a acquis, en Vefa auprès de Nexity, un immeuble de 13 240 m2 (avec 370 parkings)…

Alternet achète un immeuble de bureaux dans le 13ème arrondissement

Le bureau d’études techniques Alternet achète…

Perial AM achète "Adam Smith" à Amsterdam pour 93 millions d'euros

Perial Asset Management achète, pour 93 millions d’euros et pour le compte…

Deskeo prend à bail 1 400 m2 de bureaux rue du Faubourg Montmartre

Deskeo prend à bail 1 400 m2 de bureaux au 10…

Interview

Olivier Wigniolle (Icade) : « être une foncière leader »…

En 2019, le titre Icade a surperformé en Bourse, à telle enseigne qu’il figure en tête des foncières cotées hexagonales. Une bonne occasion de dresser un bilan avec Olivier Wigniolle. Le directeur général de cette foncière spécialisée dans les…

Logement

Ossabois livre 400 logements étudiants en modulaire bois à Pessac

Ossabois livre, pour le compte de Domofrance, quatre bâtiments en modulaire bois totalisant…

Edito

Et la taxe Apparu a disparu…

La surprise du 1er janvier 2020, révélée au détour d’une note du Conseil supérieur du notariat, fut la disparition sans tambour ni fanfare de la taxe Apparu, qui existait depuis la Loi de Finances 2012. Purement et simplement supprimée, cette taxe concernait les…

Commerces

Swiss Life Asset Managers France achète une boutique à Lille

Swiss Life Asset Managers France achète, pour le…

Les dernières transactions Point de Vente

Voici les dernières transactions réalisées par…

Dossier spécial "Territoire"

Chicago ou le vertige de la tour

Toujours plus haut : berceau des gratte-ciel (un titre qu’elle se dispute avec New York), Chicago a toujours eu un temps d’avance sur son architecture et sa capacité à innover. Loin de la timidité européenne (et notamment parisienne) à l’égard de la…

Logistique

Idec vend une messagerie de 7 500 m2 au nord de Toulouse

Une SCPI a acquis, auprès du Groupe Idec, un entrepôt de messagerie de 7 500 m2 – sur un terrain embranché fer de…

Parcours

Fabrice Deside rejoint Groupe Babylone

Fabrice Deside est nommé directeur Ile-de-France Ouest de Groupe Babylone, en charge d’une…

Deux nominations chez Clésence (groupe Action Logement)

Otilio Borges et Olivier Schubnel sont nommés respectivement directeur du…

Alberto Gonzalez de las Heras nommé chez Patrizia

Alberto Gonzalez de las Heras est nommé directeur asset management pour le sud-ouest de…

abonnement

Le marché de l'immobilier se réinvente,
Immoweek aussi.

Découvrir l'offre d'abonnement

NEWS & CONNEXIONS IMMOBILIÈRES

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Édito
par Thierry Mouthiez

le 27/07/2020

Un élan pour la rentrée…

Finalement, le marché de l’immobilier d’entreprise en général et celui des bureaux en particulier ont, effectivement, démontrer leur résistance au terme d’un premier semestre où l’activité a été pour le moins bouleversée.

Certes, logiquement, l’activité locative s’est inscrite en retrait. Une baisse que Knight Frank a récemment qualifiée de « conséquente ». Le conseil précise, ainsi que « les volumes placés au 2èmetrimestre portent à près de 755 000 m2 la somme des surfaces commercialisées depuis le début de l’année. Le recul est de 33 % par rapport au 1er semestre 2019 et de 31 % par rapport à la moyenne décennale ». Cependant, « avec 2,99 millions de mètres carrés de bureaux immédiatement disponibles en Ile-de-France, l’offre progresse de 4 % sur un trimestre et de 9 % depuis le début de 2020. Amorcée avant l’apparition du virus, la hausse des disponibilités est donc, pour l’instant, assez modeste ». Etant précisé que « les disponibilités restent particulièrement limitées dans Paris (2,6 %) ». Ici réside un vrai signe de la solidité du marché.

D’ailleurs, les investisseurs ne s’y trompent pas puisque, comme le relève CBRE, 11,5 milliards d’euros ont été investis en immobilier d’entreprise au 1er semestre, « soit un niveau comparable à la moyenne semestrielle des trois dernières années ». Et, bien entendu, le bureau arrive en tête (suivi par la logistique avec 20 % des investissements, comme nous le soulignions dans notre édito de la semaine dernière). Comme l’affirme Knight Frank, « ce qui est sûr, c’est que le temps n’est pas à « l’entreprise sans bureau ». Les exemples de « full remote » sont d’ailleurs très rares, tandis que les diverses enquêtes menées depuis le déconfinement montrent qu’un tel bouleversement n’est pas souhaité par les salariés. Pour une majorité d’entre eux, le travail à distance doit, en effet, se limiter à un ou deux jours par semaine afin de réallouer une partie du temps gagné sur leurs trajets domicile-travail ; une organisation dans laquelle le bureau conserve toute sa place. De fait, l’une des conséquences de la crise sanitaire aura été de prendre la mesure de l’importance des rapports humains, soulignant le rôle central des bureaux comme vecteurs de lien social »…

Un contexte dans lequel nombre d’acteurs du secteur ont fait preuve, avant et après le confinement, d’une rapidité d’analyse et de réaction tout-à-fait remarquables. Sur ce thème, le dernier numéro de notre magazine intitulé « Vive la reprise » en apporte un vrai témoignage. De nouvelles initiatives et offres sont déjà à l’ordre du jour et vont évidemment se poursuivre… Comme si le marché prenait son élan pour aborder le plus vite possible une nouvelle phase de son évolution et, peut-être, tourner la page de cet épisode qui, néanmoins, restera dans la mémoire de tous…

Portrait

Chargement