Chargement

Mercredi 20 Mai 2020

Le contenu intégral est réservé aux abonnés

A noter

Rendez-vous le 25 mai !

En raison du pont de l’Ascension, Immoweek vous donne rendez-vous lundi 25 mai pour votre prochain « Immoweek Le 13h ».

La reprise c'est maintenant !

Le centre commercial Beaugrenelle autorisé à rouvrir

Coup de théâtre : le tribunal administratif de Paris a suspendu, dans une ordonnance prise en…

CNCC, Procos, Alliance du Commerce : ils sont prêts !

On peut presque l’entendre comme un cri lancé au gouvernement, après la réouverture…

Les AG de copropriété virtuelles pourront être généralisées

Toutes les copropriétés pourront organiser leurs assemblées générales à distance, notamment…

Coworking : "quitte ou double" pour la suite selon Savills

Dans son « Point sur le marché locatif francilien », le conseil Savills s’intéresse notamment au…

Point de vue

Jean-Christophe Fromantin : « l’immobilier a construit ses hypothèses sur une fiction »

« Demain, nous travaillerons là où nous voulons vivre » soutient Jean-Christophe Fromantin, maire de Neuilly-sur-Seine (92).  Son « point de vue », plaidoyer pour TOUS les territoires, que nous publions en exclusivité dans…

Questions Pour un Après à...

Olivier Duparc (R&D Notaires)

Demander ce que sera demain à un notaire, why not ? Voici les réponses d’Olivier Duparc, associé chez…

Philippe Pelletier (Plan Bâtiment Durable)

Le président du Plan Bâtiment Durable et de…

Interview

Frédérique Miriel (Colliers) : « l’open space restera une offre d’espace de travail »

Pendant le confinement, la France entière s’est convertie de gré ou de force au télétravail et, à l’heure de la reprise, l’adéquation de l’« open space » avec les mesures de distanciation sociale pousse à repenser…

Bureaux

BNP Paribas Reim acquiert 330 m2 de bureaux dans le 8ème

BNP Paribas REIM a acquis, pour le compte d’un OPPCI dédié à un investisseur…

Le Groupe SII s'installe dans "Crystalys", à Vélizy-Villacoublay

Le groupe SII, « spécialiste des métiers de l’ingénieur avec 74 implantations en France…

ThyssenKrupp Industrial Solutions France prend un immeuble de 3 900 m2 de bureaux aux Pennes Mirabeau (13)

ThyssenKrupp Industrial Solutions France a pris…

Vinci Immobilier signe un Befa sur "Le Cubiik" à Lyon-Gerland

Vinci Immobilier signe avec « un grand acteur français de l’enseignement privé » un Befa…

Union Investment achète 19 000 m2 à Hambourg

Union Investment a acquis, pour le compte de son fonds ouvert UniImmo Deutschland et…

Edito

Pourquoi je rentrerai au bureau… avec joie !

Dans une tribune remarquée, publiée ce matin dans « Les Echos », le professeur Olivier Babeau, co-animateur du Thinkthank Sapiens, affirme qu’il « ne rentrera pas au bureau » après la crise du…

Logement

Emmaüs Solidarité et le Collectif Confiné : un clip pour les plus démunis

Un vidéo clip participatif en faveur des plus démunis vient d’être mis en ligne, au profit de…

Hôtellerie

Allemagne (Erlangen) : Atream achète l’hôtel NH pour près de 17 millions d'euros

Atream acquiert, auprès de Patrizia et pour le compte de sa SCPI Atream Hotels, l’hôtel NH à…

Finance & Bourse

M Capital, un nouveau fonds immobilier traverse la Manche

Le conseil britannique Montague Property lance un nouveau fonds immobilier, M Capital, réglementé…

abonnement

Le marché de l'immobilier se réinvente,
Immoweek aussi.

Découvrir l'offre d'abonnement

NEWS & CONNEXIONS IMMOBILIÈRES

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Édito
par Thierry Mouthiez

le 25/05/2020

Commerce : le « core » dans tous ses états…

Le contexte dans lequel s’inscrit actuellement le commerce en général et les centres commerciaux en particulier amène, logiquement, à anticiper un moindre attrait de cette classe d’actifs auprès des investisseurs.

La plupart des conseils (comme certains institutionnels également) l’ont souligné dans leurs récentes analyses du marché de l’investissement. Mais toujours en distinguant le qualitatif. Ainsi, dernièrement, Savills parlait, dans une étude ad-hoc et à propos de perspective, d’« expectative pour le commerce et l’hôtellerie, dès lors qu’on sortira des segments « core » ».

Mais, actuellement, cette notion de « core » est parfois rendue plus flou, notamment s’agissant du segment particulier des centres commerciaux. En effet, en matière d’actifs « core », les grands ensembles bien placés, en font, sans aucun doute, partie. Néanmoins, dans ce contexte de crise sanitaire, ils ne sont donc pas tous traités à la même enseigne, suivant leur gabarit et leur situation géographique.

Un « paradoxe » pour l’Alliance du Commerce, le Conseil National des Centres Commerciaux (CNCC) et la Fédération pour la Promotion du Commerce Spécialisé (Procos), que cette « décision de maintenir fermés certains centres commerciaux de plus de 40 000 m2, situés principalement en Ile-de-France et dans l’agglomération lyonnaise ». Et de souligner que cette catégorie de centres « est celle qui est la mieux équipée pour accueillir ses clients en toute sécurité, disposant des moyens techniques et humains pour ce faire » ou encore que « ces équipements et les commerces qui y sont implantés représentent un quart du chiffre d’affaires de la filière et jouent donc un rôle économique et social essentiel dans leurs territoires d’implantation ». Sans compter que « la coexistence de lieux de commerce ouverts et d’autres qui restent fermés conduit les clients à se déplacer pour leurs achats vers des lieux plus éloignés de leurs domiciles et, donc, à la concentration des flux »…

Ce qui a amené, le 19 mai dernier, le CNCC, associé à Procos et à l’Alliance du Commerce (première organisation professionnelle dans l’équipement de la personne) à appeler « le gouvernement à reconsidérer sa position en autorisant la réouverture, dès que possible, des centres commerciaux de plus de 40 000 m2 ».

La décision du tribunal administratif de Paris de suspendre, dans une ordonnance prise en référé le même jour, l’arrêté de fermeture du centre Beaugrenelle pourrait peut-être accélérer la décision, même s’il s’agit d’un centre dont la surface commerciale utile est inférieure à 40 000 m2…

Une décision d’autant plus importante que l’activité des centres commerciaux semble, en matière de reprise, sur la bonne voie. En tous cas, Eurocommercial, qui détient 11 actifs en France (dont Les Grands Hommes, à Bordeaux), mais tous d’une surface inférieure à 40 000 m2, « a pu ré-ouvrir l’ensemble de ses centres commerciaux le lundi 11 mai dernier ». Surtout, pour la foncière, le « bilan de la première semaine de reprise d’activité est positif et encourageant pour la suite » et fait valoir, entre autre, une « fréquentation globale équivalente à deux tiers de la fréquentation du lundi au samedi sur la même semaine en 2019 »…

De quoi redonner de l’attrait à ce segment de marché (à condition que tous les centres puissent être en activité) et peut-être faire cesser le massacre en Bourse de certains titres de grandes foncières spécialisées…

Portrait

Chargement