Chargement

Vendredi 20 Septembre 2019

Le contenu intégral est réservé aux abonnés

Le Choix Immoweek

L'Argentine, l'immobilier connaît la crise...

Pour les grandes manifestations sportives, « Immoweek » revêt ses atours de supporter et continue à suivre la France et ses équipes dans la compétition internationale qui s’ouvre aujourd’hui : la Coupe du Monde de Rugby…

Logement

Plan d'Investissement Volontaire : trois mesures entrent en application

Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, et Action Logement annoncent, dans le…

Carrere lance la commercialisation du "Domaine des Oliviers", près de Toulon

Carrere lance la commercialisation du Domaine des Oliviers, un programme de…

Bouygues Immobilier inaugure "ZénéO", à Bezannes

Bouygues Immobilier signe « ZénéO », un programme de 43 appartements et 31 villas-appartements à…

Edito

Loyers : un trou d’air pour les bureaux à La Défense…

« Notable depuis 2017, la tendance haussière se poursuit en 2019 » souligne Savills à propos du loyer des bureaux dans une récente étude sur le « marché locatif Ile-de-France ».

Bureaux

Icade inaugure son bureau régional dans "Sky 56", à Lyon

Olivier Wigniolle, directeur général d’Icade, et Emmanuel Desmaizières…

 

Etche France achète le siège social du groupe Reyes, à Valence

Etche France achète, auprès d’Orexim, un immeuble de 13 280 m2 de…

Newton Offices s'implante à Montpellier

Tivoli Capital ouvre un nouvel établissement d’espaces de travail hybrides au…

Wojo s'exporte à Barcelone

Wojo sort de l’Hexagone en devenant l’unique locataire de « Sancho de Avila 65 », un immeuble de 8 305 m2 de bureaux…

Territoires

Le gouvernement veut aider les petites villes

Edouard Philippe annonce, en ouverture du Congrès de l’Association des Petites Villes de France à…

Commerces

Point de Vente : les récentes transactions...

Voici les dernières signatures de Point de Vente pour la semaine du…

Logistique

Prologis prévoit de développer 125 000 m2 d'entrepôts au Havre

Haropa-Port du Havre attribue à Prologis un terrain de 28,6 hectares destiné à accueillir jusqu’à…

Finance & Bourse

Advenis cède sa participation au sein de C-Quadrat Asset Management France

Advenis cède à C-Quadrat Luxembourg les 49 % du capital et des droits de vote détenus dans le…

Analyses & Résultats

Réalités : chiffre d'affaires en progression de 20,5 %...

Réalités a réalisé, au premier semestre 2019, un chiffre d’affaires IFRS de 62,2 millions d’euros, en hausse de…

Vie Pratique

Il est financièrement dangereux de sous-louer son logement

Le locataire qui sous-loue sans autorisation écrite du propriétaire prend le risque de…

Parcours

Eugénie Membré rejoint Catella Residential

Eugénie Membré rejoint l’équipe de Catella Residential en tant qu’« operating and legal officer ».

abonnement

Le marché de l'immobilier se réinvente,
Immoweek aussi.

Découvrir l'offre d'abonnement

NEWS & CONNEXIONS IMMOBILIÈRES

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Édito
par Thierry Mouthiez

le 21/10/2019

Coworking : place à la rationalisation…

« L’actualité récente autour de Wework n’a pas inversé la tendance à l’essor du coworking, même si le rythme des prises à bail a sensiblement ralenti » souligne Knight Frank dans une étude sur le marché des bureaux en Ile-de-France à fin septembre.

Le conseil précise, ainsi, qu’au 3ème trimestre, ces prises à bail « ont totalisé 45 000 m², contre 80 000 m² au trimestre précédent ». Un « tassement » qui « tient, avant tout, à la baisse du nombre de grandes opérations, avec une seule transaction supérieure à 5 000 m² signée au cours de ce trimestre (Wework dans « Les Collines de l’Arche », à La Défense), contre six au 2ème trimestre (dont trois signées par Wework). Le nombre total de prises à bail est, quant à lui, resté stable et assez important en raison, notamment, de la poursuite de l’expansion de Deskeo, qui s’affirme ainsi comme le deuxième opérateur de coworking le plus important du marché francilien en 2019… derrière Wework ». Et Philippe Perello, associé gérant de Knight Frank France, de préciser : « depuis janvier, le coworking est à l’origine de près de 165 000 m² pris à bail, soit une hausse de 17 % par rapport au total de 2018. Ce volume est constitué à 53 % de surfaces supérieures à 5 000 m² : en 2019, les acteurs du coworking sont ainsi les grands utilisateurs les plus actifs de région parisienne derrière ceux de l’industrie-distribution ».

Autant dire que la question de savoir si le coworking est une mode n’a plus vraiment de raison d’être. Le concept s’est vraiment installé dans le paysage tertiaire parisien. S’il n’est pas question de parler de panacée, le coworking vient, sans aucun doute, enrichir ce paysage en répondant à de nouveaux besoins (qui nous permettaient, par exemple, de titrer notre édito du 7 octobre dernier sur « les beaux jours du coworking« ). Il n’est qu’à visiter certains centres pour se rendre compte de leur utilité et de la satisfaction des clients, dont certains professionnels de l’immobilier eux-mêmes… Désormais, le sujet porte plutôt sur le modèle économique des opérateurs (qui fera l’objet d’un dossier dans le prochain numéro de notre magazine à paraître à l’occasion du Simi…). Et l’on peut légitimement penser qu’après la course aux implantations, une nouvelle phase de rationalisation devrait suivre…

Portrait

Chargement