Chargement

L'édition 2019

Il y a eu des surprises, de l’émotion, des rires, de l’émerveillement : toutes les émotions ont été au rendez-vous pour les « Pierres d’Or » 2019, qui marquaient les 21 ans de cette cérémonie attendue de l’ensemble de la galaxie de l’immobilier.

le 04 février 2019

videos

La cérémonie des « Pierres d’Or » 2019

le 04 février 2019

le 04 février 2019

videos

Les lauréats des « Pierres d’Or 2019 » en interview

le 04 février 2019

le 04 février 2019

videos

Le making of des « Pierres d’Or » 2019

le 04 février 2019

Édito
par Thierry Mouthiez

le 14/10/2019

Investissement : Paris, numéro 1 en Europe pour les opportunités…

La plupart des conseils le soulignent, l’appréciation des investisseurs internationaux envers le marché tertiaire parisien a fortement évolué dans le positif au cours des derniers mois.

Une preuve supplémentaire : « Paris, Munich et Copenhague (dans cet ordre, ndlr) forment le top trois des villes d’Europe en matière d’opportunités d’investissement dans le secteur des immeubles de bureaux » souligne Allianz Real Estate dans un rapport baptisé « Cities that work 2019 ». Plus encore, « l’étude, qui examine 34 villes européennes de catégorie 1 et qui s’appuie sur le premier classement d’Allianz en 2018 », souligne l’institutionnel, « place également Dublin, Paris et Munich comme les trois premières villes en terme d’opportunités de développement à valeur ajoutée ».

Allianz Real Estate, qui gérait près de 67,1 milliards d’euros d’actifs au 30 juin dernier, précise : « première ville « core », Paris, qui était deuxième l’an dernier derrière Munich, est devenue l’un des marchés de bureaux les plus liquides d’Europe, avec le deuxième volume moyen d’investissement sur les 10 dernières années et un taux de vacance record de 1,8 % dans le quartier d’affaires à la fin du deuxième trimestre 2019, soit le plus bas depuis fin 2001″.

« Le secteur continue d’offrir d’excellents rendements à long terme pour les investisseurs et se maintient comme le pilier du portefeuille européen d’Allianz Real Estate. Nos actifs sous gestion dans le secteur ont augmenté de 1,8 milliard d’euros au cours du premier semestre 2019 et nous prévoyons une continuation de cette forte activité à l’avenir » affirme François Trausch, président d’Allianz Real Estate. Et Olivier Téran, directeur des investissements, d’ajouter : « nous restons prudents quant à l’environnement macroéconomique et géopolitique, tant en Europe qu’à l’échelle mondiale, mais il est clair que d’excellentes opportunités sont présentes sous formes de développements « core » et valeur ajoutée dans les grandes villes bien établies comme Paris, Londres, Berlin ou Copenhague »…

Et c’est ainsi que Paris n’arrive plus systématiquement à la deuxième place dans les classements européens

Portrait

Chargement