Chargement

Jeudi 12 Septembre 2019

Le contenu intégral est réservé aux abonnés

Le Choix Immoweek

Avec Elithis, Dijon pense positif

Dix ans déjà… Voilà dix ans que la tour Elithis, imaginée par le cabinet d’architectes de Jean-Marie Charpentier, a vu le jour à Dijon (21). En ce jour anniversaire, nous faisons donc d’Elithis notre « choix Immoweek ».

Logement

Logement neuf : la FPI continue de broyer du noir

Le moral est en berne chez les promoteurs immobiliers. A mi-année, et un peu…

Vinci Immobilier inaugure une résidence seniors à Châteaufort

Vinci Immobilier inaugure une nouvelle résidence service seniors Ovelia…

Edito

Changement de braquet pour la rénovation énergétique

C’est officiel : l’Assemblée Nationale a donné son accord au projet de loi Energie et Climat, qui nécessite encore l’approbation du Sénat à la fin du mois. Très scruté pour son objectif de neutralité carbone d’ici…

Commerces

Invesco acquiert une boutique au 53, avenue Montaigne

Invesco Real Estate a acquis, auprès d’un vendeur privé, une boutique au…

Redevco achète une galerie commerciale au Royaume-Uni

Redevco achète, au nom de l’un de ses investisseurs et auprès d’Aviva, pour…

Bureaux

Immovalor Gestion achète 7 350 m2 de bureaux à Limonest

Allianz Value Pierre, representée par Immovalor Gestion, achète, dans le cadre…

Allianz Real Estate achète "EDGE East Side Berlin"

Allianz Real Estate achète, pour le compte du fonds de pension allemand BVK et…

Logistique

Blackstone clôt son dernier fonds immobilier mondial à hauteur de 20,5 milliards de dollars

Blackstone annonce la clôture définitive de son dernier fonds immobilier mondial…

Le Groupe Duval inaugure "Triangle", à Schiltigheim

Le Groupe Duval a inauguré « Triangle », un ensemble de 3 400 m2 de locaux…

Alderan lance ActivImmo, SCPI dédiée aux locaux d'activités et à la logistique

Alderan, société de gestion spécialisée dans…

Hôtellerie

Catella crée Catella Hospitality Europe

Pour faire face au développement du marché de l’investissement hôtelier, Catella met en place…

Parcours

Pascal Aujoux recentre ses activités sur la foncière de PRD

(INFO IMMOWEEK) On dit que Pascal Aujoux (« Pierre d’Or 2013 » dans la…

Philippe Bonnave, renouvelé à son poste de président directeur général de Bouygues Construction

Le conseil d’administration de Bouygues…

Eric Mathieu et Jean-Sébastien Surre rejoignent Arthur Loyd Ile-de-France

Eric Mathieu et Jean-Sébastien Surre rejoignent l’équipe transactions…

Najib El Khodri, directeur adjoint du département bureaux du Groupe Babylone

Najib El Khodri rejoint Groupe Babylone au poste de directeur adjoint du…

abonnement

Le marché de l'immobilier se réinvente,
Immoweek aussi.

Découvrir l'offre d'abonnement

NEWS & CONNEXIONS IMMOBILIÈRES

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Édito
par Thierry Mouthiez

le 28/02/2020

Bureaux : vers 2,75 % pour le « prime »…

« Un environnement de faibles taux d’intérêt et de financement facile », venant s’ajouter à « l’instabilité internationale qui pèse sur le commerce extérieur » (d’autant plus actuellement avec le coronavirus et ses conséquences en Bourse, ndlr…), « devrait inciter les investisseurs à pondérer davantage leurs prises de risque par des placements jugés sécurisés, mais offrant le plus de rentabilité possible.

Une telle situation est traditionnellement favorable aux placements immobiliers, dont la quote-part dans les portefeuilles des grands investisseurs devrait, ainsi, continuer de croître » affirme Savills à propos de l’’évolution du marché de l’investissement dans une récente étude ad-hoc. Surtout, « dans cet environnement, la France est susceptible de continuer à jouer de son attrait retrouvé, notamment grâce à sa stabilité économique et institutionnelle. Son marché immobilier devrait donc rester l’une des destinations privilégiées des investisseurs internationaux en Europe ». Savills fait valoir que « c’est particulièrement le cas pour les Allemands : désormais sous-exposés en France, ils continueront à chercher à y accroître leur présence. Les fonds « value ad » et opportunistes, souvent d’origine anglo-saxonne, sont attirés par le manque d’offre, la résilience du marché locatif et le potentiel de réversion de l’immobilier français : ils resteront donc à la recherche d’opportunités. Mais cet intérêt pour le marché hexagonal gagne également des acteurs plus inhabituels, comme l’a démontré la percée des fonds coréens en 2019. Tout conduit à penser que de nouveaux entrants, au-delà des institutionnels coréens désormais largement exposés, devraient continuer de chercher à se créer une place »… En intégrant « la forte reprise de la levée de fonds des SCPI et des OPCI français », Savills estime que « le marché français devrait se maintenir à des niveaux historiquement élevés en 2020, probablement proches de 38 milliards d’euros. Les premières semaines de 2020 étayent cette prévision, animées qu’elles sont par le bouclage de transactions majeures dont la conclusion est attendue avant la fin du premier semestre »…

Cependant, un tel environnement « ne sera pas sans conséquences sur les rendements, ni sur leur structure ». Et Savills de conclure : « l’écart entre les rendements immobilier et obligataire se maintenant à des niveaux très favorables au secteur immobilier, la reprise de la compression des taux « prime » observée au deuxième semestre 2019 devrait se poursuivre. Elle est même susceptible de gagner des marchés autres que le QCA et les secteurs les plus établis pour favoriser un écrasement supplémentaire de l’architecture géographique des taux. L’ampleur de cette compression dépendra largement de la tenue des taux obligataires, ainsi que de l’environnement bancaire et monétaire. Pour l’heure, il paraît raisonnable de n’anticiper qu’une baisse modérée (de l’ordre de 25 points de base), avec des taux « prime » s’approchant de 2,75 % pour les actifs bureaux, de 4 % pour l’industriel et de 4,75 % pour les centres commerciaux »…

Portrait

Chargement