Chargement

Jeudi 17 Septembre 2020

Le contenu intégral est réservé aux abonnés

Point de vue

Laurent Saint Aubin (Sofidy) : « les insensés ! Ils ignorent que souvent la moitié vaut mieux que le tout* »

Les mois se suivent et se ressemblent. En août, les foncières résidentielles allemandes ont de nouveau surperformé les foncières de centres commerciaux et de bureaux. L’absence de réappréciation significative du…

Logement

Aberdeen Standard Investments finance trois bailleurs sociaux pour 90 millions d'euros

Aberdeen Standard Investments (ASI) indique avoir apporté trois financements à trois…

Alexandra François-Cuxac (FPI) : "on se prépare des années très sombres"

« La catastrophe est devant nous » a affirmé Alexandra François-Cuxac, présidente de la…

Droit de la propriété : les députés votent en commission le texte simplifiant l'expulsion de squatteurs

Les députés ont adopté en commission à l’unanimité une mesure qui simplifiera…

Une nouvelle ordonnance pour lutter contre l'habitat indigne

Afin de mieux lutter contre l’habitat insalubre et indigne, un rapport du ministère de la…

La Cour des comptes regrette une politique du logement mal adaptée en outre-mer

La politique publique du logement marche mal en outre-mer, faute d’être adaptée…

AXA IM - Real Assets achète "Dolphin Square", à Londres

AXA Investment Managers – Real Assets annonce son entrée sur le marché résidentiel…

Logement locatif intermédiaire : Dynacité et la Caisse d’Epargne Rhône Alpes créent MyLi

Afin de remédier aux tensions sur le marché du logement dans le Pays de Gex, la…

LCA-FFB devient Pôle Habitat FFB et alerte sur le logement neuf

A l’occasion de sa Convention Nationale, qui se tient ce mercredi 16 septembre dans…

Point de vue

Bernard Devert (Habitat & Humanisme) : « le care, ce prendre-soin qui nous change »

Prendre soin des autres, une condition nécessaire pour « tenir ». A lire, ce point de vue de Bernard Devert, président d’Habitat et Humanisme…

Commerces

Covid-19 : Unibail-Rodamco-Westfield appuie sur RESET, son plan de relance à 9 Mds d’euros

Unibail-Rodamco-Westfield (URW) annonce un plan «RESET» de 9 milliards d’euros pour…

Bureaux

Schroder Real Estate achète l'immeuble "Well West", à Boulogne-Billancourt

Schroder Real Estate acquiert, auprès de Harbert Management, l’immeuble « Well West » au…

Stam Europe acquiert, à Pantin, 13 000 m2 de bureaux

Stam Europe a acquis, dans le cadre d’un processus off-market, pour le compte du fonds Madeleine…

Logistique

Angers : Aviva Investors achète à PRD un entrepôt à construire de 35 000 m2

Aviva Investors, acquiert pour le compte de l’un de ses mandants, et auprès de…

PepsiCo réceptionne un entrepôt XXL construit par P3 en Pologne

P3 Logistic Parks a livré à la marque PepsiCo un entrepôt de 58 000 m2…

Territoires

Espagne : Primonial signe un accord avec Grupo Lar pour la construction d'actifs résidentiels

Le groupe Primonial a annoncé la signature d’un accord de long terme avec Grupo Lar…

A noter

Pas de Salon de l'immobilier et de l'investissement cette année

La Covid aura empêché nombre d’évènements cette année et c’est le cas aussi pour le Salon de…

Parcours

Caisse des Dépôts : Eric Lombard nomme Olivier Sichel directeur général délégué

Eric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts, a nommé Olivier Sichel en tant que…

CBRE : Jérôme Le Grelle directeur exécutif, en charge de l'activité de conseil aux entreprises

CBRE nomme Jérôme Le Grelle en qualité de…

Laure Michel, directrice RSE de l'EPA Sénart

Afin de « consolider l’ancrage de [la démarche RSE] » prise en 2019 par l’Etablissement Public…

abonnement

Le marché de l'immobilier se réinvente,
Immoweek aussi.

Découvrir l'offre d'abonnement

NEWS & CONNEXIONS IMMOBILIÈRES

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Édito
par Thierry Mouthiez

le 19/10/2020

Le télétravail en question…

L’analyse des conséquences du développement du télétravail à la suite de la crise sanitaire est loin d’être achevée. Ainsi, le 13 octobre dernier, le quotidien « Les Echos » consacrait sa « une » au thème « bureaux : l’onde de choc du Covid-19 », avec des sous-titres tels que « la généralisation du télétravail pour cause d’épidémie favorise la chasse aux mètres carrés » ou encore « l’impact sur l’immobilier de bureaux pourrait être majeur ».

Le lendemain, « Libération » titrait, pour sa part, un article ainsi : « le télétravail abandonné malgré la « deuxième vague » du Covid-19 ».

De son côté, Jean-Marc Peter publiait une analyse dans laquelle le directeur général de Sofidy soulignait, entre autre, qu’« au vu de ses nombreux effets négatifs et nocifs, il peut paraître étonnant de vouloir faire du télétravail la nouvelle règle. L’exemple d’IBM est, à ce titre, très instructif. Pionnier dès 1998 et champion du télétravail pendant près de deux décennies, le géant américain a fait machine arrière en 2017. Certes, IBM a économisé 100 millions de dollars par an en location de bureaux, mais le retour d’expérience est sévère : selon la direction, le télétravail altère la créativité et l’enthousiasme de ses salariés. Pour redynamiser l’innovation et accompagner sa transformation vers le « cloud » et l’intelligence artificielle, IBM a donc demandé au cinquième de ses effectifs qui travaillaient à temps plein à domicile de retourner au bureau. Ce n’est d’ailleurs pas la seule entreprise américaine à avoir fait volte-face. Yahoo !, Best Buy, Honeywell International ou encore Bank of America avaient déjà, plus tôt, stoppé net l’expérience »…

Bien sûr, dans un tel contexte, la référence aux enquêtes d’opinion réalisées auprès des salariés apporte des éléments de réflexion non négligeables. Ainsi, récemment, la société de gestion de SCPI Atland Voisin « a sollicité l’institut OpinionWay pour interroger les Français dont le métier permet le télétravail (55 % des actifs) afin d’avoir leur vision du sujet en dépassant le cadre de la crise sanitaire ». Parmi les résultats, on relève que si « plus de quatre actifs dont le métier leur permet de télétavailler sur cinq estiment que le recours au télétravail en entreprise va se développer à l’avenir en France (85 %) », « seuls 4 % des répondants croient au « tout télétravail », alors qu’ils sont 15 % à penser qu’il se pratiquera de façon exceptionnelle et 63 % pensent qu’il se pratiquera un à deux jours par semaine ». Autre enseignement : « si 81 % des salariés déclarent que leur entreprise prévoit de mettre en place des actions en faveur du télétravail pour les métiers le permettant, seul un sur dix pense que cela se fera de façon pérenne »… Et « in fine, 73 % des Français dont le métier est compatible avec le télétravail souhaiteraient que cette pratique reste minoritaire dans leur quotidien professionnel (0, 1 ou 2 jours par semaine) ». En précisant que « 80 % des répondants pensent que la visio aura plus d’impact que le télétravail sur l’organisation des entreprises. Cet outil va remplacer les déplacements professionnels selon 83 % des répondants »… Et Jean-Christophe Antoine, président d’Atland Voisin, de conclure : « il est très clair que la crise sanitaire a accéléré l’adoption forcée du télétravail par les entreprises, dans un processus qui était déjà entamé depuis plusieurs années. Et il est également clair que le télétravail a montré son efficacité pour maintenir un certain niveau d’activité. Toutefois, nous constatons que les salariés restent très majoritairement attachés au bureau, pour travailler dans les meilleures conditions, favoriser la cohésion et la profondeur des échanges interpersonnels que les outils collaboratifs ne permettent pas (…) Loin d’être « mort » comme certains ont pu l’annoncer, le bureau va néanmoins devoir s’adapter et se réinventer pour mieux prendre en compte des situations inédites telles que celle que nous venons de traverser. Le rapport à l’open space va sans doute changer, la gestion des flux de personnes sera sans doute repensée, la prise en compte des enjeux environnementaux va sans doute s’accélérer, mais ici aussi ce sont des processus entamés que la pandémie n’a fait qu’accélérer… »… De son côté, la Chaire Workplace Management de l’Essec Business School, qui a réalisé une enquête en ligne sur ce sujet, conclut que « le bureau n’a pas dit son dernier mot ! »…

Et, si les institutionnels poursuivent leurs investissements dans les bureaux, c’est bien qu’ils considèrent que le tout télétravail n’est pas pour demain…

Portrait

Chargement