Chargement

Jeudi 2 Avril 2020

Le contenu intégral est réservé aux abonnés

Edition spéciale

Immoweek publiera les décisions, les actions, les analyses, les réactions des professionnels du secteur, tout au long de la crise qui frappe le pays.

SPECIAL COVID-19

Laurent Dumas (Piasa) oeuvre pour le collectif #ProtègeTonSoignant

« Dans l’urgence que la situation sanitaire exige et pour subvenir aux besoins des…

Icade révise le montant des dividendes versés à la baisse

Sur recommandation de son directeur général, Olivier Wigniolle, et en lien avec l’appel…

Bruno Le Maire estime qu ’il est “trop tôt” pour un débat sur la fiscalité

Il est « trop tôt » pour évoquer l’impact fiscal de la crise du Covid-19, a estimé…

Hervé Legros (Alila) : "nos propositions concrètes pour une relance du secteur du logement"

Le président fondateur d’Alila monte au créneau et se fait force de proposition…

Yves Ferré (Alex Bolton) : "si simple de supprimer temporairement le droit de préemption"...

« Les collectivités locales sont autorisées à décaler l’instruction du droit de…

Le CNCC en appelle "à la solidarité de l'Etat, des assureurs et des "pure-players""

Face au développement de l’épidémie du Covid-19 et à l’annonce de la prolongation…

Les Cycles de l'Immobilier s'engagent

A l’heure des épreuves que traversent les pays atteints par le Covid-19, il est important…

Les sénateurs communistes demandent un moratoire sur les loyers HLM

Les sénateurs du groupe CRCE à majorité…

Chronique

Chloé Thiéblemont, Alexae Fournier-de-Faÿ & Laurie Chassain (LPA-CGR) : « Covid-19 et engagements au titre des contrats de crédits, quels sont les points d’attention ? »

L’épidémie du virus Covid-19 impacte la situation économique de nombreux professionnels de l’immobilier. Quelles sont les conséquences sur leurs…

En confinement avec...

Claude Cayla (Catella Residential)

Le président de Catella Residential, Claude Cayla, aime à se « réfugier » dans les ouvrages…

Boris Cappelle (Savills France)

Le président de Savills France, Boris Cappelle, a bien voulu jouer le jeu du questionnaire…

Interview

Sarah Fleury (Goodwin) : "tous les actifs ne sont pas égaux devant la crise"

La crise sanitaire que connaît le monde est sans précédent dans l’histoire récente : dans un tel contexte, que dit le droit pour les transactions immobilières et comment le marché va-t-il réagir ?…

Logement

Zac Ivry-Confluence : Sadev94 confie à Bouygues Bâtiment IDF les travaux de l'îlot 3E

Sadev 94 a signé un marché de travaux pour la construction d’un nouveau…

Bécarré commercialise 30 logements à Soisy-sous-Montmorency

Bécarré, membre des Promoteurs du Grand Paris, lance la commercialisation du « Clos Puits »…

Point de vue

Thomas Rivoire et Xavier Lièvre : « la crise va accélérer la digitalisation du secteur immobilier »

Thomas Rivoire, co-fondateur d’Unlatch et Xavier Lièvre, notaire associé chez 14 Pyramides Notaires en sont convaincus : la crise entraînera un mouvement plus fort de digitalisation…

 

 

Bureaux

Paris 17ème : La Française REM achète à Scor Investments Partners 11 000 m2 de bureaux

La Française Rem a acquis, auprès de Scor…

Coworking : WeWork renégocierait ses loyers à la baisse...

Selon une information de « Bloomberg », WeWork serait en pourparlers avec ses plus…

Interview

Nicolas Laisné (architecte) & Thomas Charvet (BNPPRE) : « la construction en bois est une technique ancestrale, mais elle répond bien aux préoccupations de notre époque »

« Arboretum », ce programme signé BNP Paribas Real Estate, Woodeum et Nicolas Laisné Architecte, s’est vu attribuer la « Pierre d’Or 2020 » dans la catégorie « Programme ». L’architecte Nicolas Laisné et…

Analyses & Résultats

Argan : revenus locatifs en hausse de 60 % au 1er trimestre...

Au 1er trimestre 2020, Argan enregistre une croissance de ses revenus locatifs de plus de…

abonnement

Le marché de l'immobilier se réinvente,
Immoweek aussi.

Découvrir l'offre d'abonnement

NEWS & CONNEXIONS IMMOBILIÈRES

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Édito
par Thierry Mouthiez

le 25/05/2020

Commerce : le « core » dans tous ses états…

Le contexte dans lequel s’inscrit actuellement le commerce en général et les centres commerciaux en particulier amène, logiquement, à anticiper un moindre attrait de cette classe d’actifs auprès des investisseurs.

La plupart des conseils (comme certains institutionnels également) l’ont souligné dans leurs récentes analyses du marché de l’investissement. Mais toujours en distinguant le qualitatif. Ainsi, dernièrement, Savills parlait, dans une étude ad-hoc et à propos de perspective, d’« expectative pour le commerce et l’hôtellerie, dès lors qu’on sortira des segments « core » ».

Mais, actuellement, cette notion de « core » est parfois rendue plus flou, notamment s’agissant du segment particulier des centres commerciaux. En effet, en matière d’actifs « core », les grands ensembles bien placés, en font, sans aucun doute, partie. Néanmoins, dans ce contexte de crise sanitaire, ils ne sont donc pas tous traités à la même enseigne, suivant leur gabarit et leur situation géographique.

Un « paradoxe » pour l’Alliance du Commerce, le Conseil National des Centres Commerciaux (CNCC) et la Fédération pour la Promotion du Commerce Spécialisé (Procos), que cette « décision de maintenir fermés certains centres commerciaux de plus de 40 000 m2, situés principalement en Ile-de-France et dans l’agglomération lyonnaise ». Et de souligner que cette catégorie de centres « est celle qui est la mieux équipée pour accueillir ses clients en toute sécurité, disposant des moyens techniques et humains pour ce faire » ou encore que « ces équipements et les commerces qui y sont implantés représentent un quart du chiffre d’affaires de la filière et jouent donc un rôle économique et social essentiel dans leurs territoires d’implantation ». Sans compter que « la coexistence de lieux de commerce ouverts et d’autres qui restent fermés conduit les clients à se déplacer pour leurs achats vers des lieux plus éloignés de leurs domiciles et, donc, à la concentration des flux »…

Ce qui a amené, le 19 mai dernier, le CNCC, associé à Procos et à l’Alliance du Commerce (première organisation professionnelle dans l’équipement de la personne) à appeler « le gouvernement à reconsidérer sa position en autorisant la réouverture, dès que possible, des centres commerciaux de plus de 40 000 m2 ».

La décision du tribunal administratif de Paris de suspendre, dans une ordonnance prise en référé le même jour, l’arrêté de fermeture du centre Beaugrenelle pourrait peut-être accélérer la décision, même s’il s’agit d’un centre dont la surface commerciale utile est inférieure à 40 000 m2…

Une décision d’autant plus importante que l’activité des centres commerciaux semble, en matière de reprise, sur la bonne voie. En tous cas, Eurocommercial, qui détient 11 actifs en France (dont Les Grands Hommes, à Bordeaux), mais tous d’une surface inférieure à 40 000 m2, « a pu ré-ouvrir l’ensemble de ses centres commerciaux le lundi 11 mai dernier ». Surtout, pour la foncière, le « bilan de la première semaine de reprise d’activité est positif et encourageant pour la suite » et fait valoir, entre autre, une « fréquentation globale équivalente à deux tiers de la fréquentation du lundi au samedi sur la même semaine en 2019 »…

De quoi redonner de l’attrait à ce segment de marché (à condition que tous les centres puissent être en activité) et peut-être faire cesser le massacre en Bourse de certains titres de grandes foncières spécialisées…

Portrait

Chargement