Chargement

Jeudi 2 Avril 2020

Le contenu intégral est réservé aux abonnés

Edition spéciale

Immoweek publiera les décisions, les actions, les analyses, les réactions des professionnels du secteur, tout au long de la crise qui frappe le pays.

SPECIAL COVID-19

Laurent Dumas (Piasa) oeuvre pour le collectif #ProtègeTonSoignant

« Dans l’urgence que la situation sanitaire exige et pour subvenir aux besoins des…

Icade révise le montant des dividendes versés à la baisse

Sur recommandation de son directeur général, Olivier Wigniolle, et en lien avec l’appel…

Bruno Le Maire estime qu ’il est “trop tôt” pour un débat sur la fiscalité

Il est « trop tôt » pour évoquer l’impact fiscal de la crise du Covid-19, a estimé…

Hervé Legros (Alila) : "nos propositions concrètes pour une relance du secteur du logement"

Le président fondateur d’Alila monte au créneau et se fait force de proposition…

Yves Ferré (Alex Bolton) : "si simple de supprimer temporairement le droit de préemption"...

« Les collectivités locales sont autorisées à décaler l’instruction du droit de…

Le CNCC en appelle "à la solidarité de l'Etat, des assureurs et des "pure-players""

Face au développement de l’épidémie du Covid-19 et à l’annonce de la prolongation…

Les Cycles de l'Immobilier s'engagent

A l’heure des épreuves que traversent les pays atteints par le Covid-19, il est important…

Les sénateurs communistes demandent un moratoire sur les loyers HLM

Les sénateurs du groupe CRCE à majorité…

Chronique

Chloé Thiéblemont, Alexae Fournier-de-Faÿ & Laurie Chassain (LPA-CGR) : « Covid-19 et engagements au titre des contrats de crédits, quels sont les points d’attention ? »

L’épidémie du virus Covid-19 impacte la situation économique de nombreux professionnels de l’immobilier. Quelles sont les conséquences sur leurs…

En confinement avec...

Claude Cayla (Catella Residential)

Le président de Catella Residential, Claude Cayla, aime à se « réfugier » dans les ouvrages…

Boris Cappelle (Savills France)

Le président de Savills France, Boris Cappelle, a bien voulu jouer le jeu du questionnaire…

Interview

Sarah Fleury (Goodwin) : "tous les actifs ne sont pas égaux devant la crise"

La crise sanitaire que connaît le monde est sans précédent dans l’histoire récente : dans un tel contexte, que dit le droit pour les transactions immobilières et comment le marché va-t-il réagir ?…

Logement

Zac Ivry-Confluence : Sadev94 confie à Bouygues Bâtiment IDF les travaux de l'îlot 3E

Sadev 94 a signé un marché de travaux pour la construction d’un nouveau…

Bécarré commercialise 30 logements à Soisy-sous-Montmorency

Bécarré, membre des Promoteurs du Grand Paris, lance la commercialisation du « Clos Puits »…

Point de vue

Thomas Rivoire et Xavier Lièvre : « la crise va accélérer la digitalisation du secteur immobilier »

Thomas Rivoire, co-fondateur d’Unlatch et Xavier Lièvre, notaire associé chez 14 Pyramides Notaires en sont convaincus : la crise entraînera un mouvement plus fort de digitalisation…

 

 

Bureaux

Paris 17ème : La Française REM achète à Scor Investments Partners 11 000 m2 de bureaux

La Française Rem a acquis, auprès de Scor…

Coworking : WeWork renégocierait ses loyers à la baisse...

Selon une information de « Bloomberg », WeWork serait en pourparlers avec ses plus…

Interview

Nicolas Laisné (architecte) & Thomas Charvet (BNPPRE) : « la construction en bois est une technique ancestrale, mais elle répond bien aux préoccupations de notre époque »

« Arboretum », ce programme signé BNP Paribas Real Estate, Woodeum et Nicolas Laisné Architecte, s’est vu attribuer la « Pierre d’Or 2020 » dans la catégorie « Programme ». L’architecte Nicolas Laisné et…

Analyses & Résultats

Argan : revenus locatifs en hausse de 60 % au 1er trimestre...

Au 1er trimestre 2020, Argan enregistre une croissance de ses revenus locatifs de plus de…

abonnement

Le marché de l'immobilier se réinvente,
Immoweek aussi.

Découvrir l'offre d'abonnement

NEWS & CONNEXIONS IMMOBILIÈRES

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Édito
par Thierry Mouthiez

le 21/09/2020

Complexe !

Pour l’instant, le bureau reste (avec la logistique et, de plus en plus, l’habitation, qui redore son blason auprès des institutionnels) la classe d’actifs immobiliers lorgnée par les professionnels. Il n’empêche que la prudence demeure, néanmoins, de mise.

« Dans la situation actuelle, nous craignons une vague dont on ne connaît ni la date d’arrivée ni la violence. S’agira-t-il d’une grande marée ou plus ?… » : c’est l’image employée par Stéphane Guyot-Sionnest pour illustrer ses inquiétudes, comme celle de nombre d’autres conseils, quant à la santé des entreprises et ses conséquences inéluctables en matière de demande placée de bureaux. Le co-président de Catella fait valoir que « si la crise de 2007/2008 avait un caractère essentiellement financier, la raisonnance économique de la crise sanitaire actuelle est beaucoup plus forte ». Non seulement certaines entreprises devraient être contraintes de réduire la voilure en matière d’occupation de bureaux, mais, plus généralement, la crise sanitaire et les multiples incertitudes qui l’accompagnent constituent autant de facteurs d’immobilisme. « Un contexte qui amène plutôt à anticiper une nouvelle hiérarchisation des valeurs locatives » souligne Stéphane Guyot-Sionnest. D’ailleurs, dans une récente étude sur le marché locatif francilien, Savills estime que « l’évolution des loyers est amenée à évoluer à terme. Dans les prochains mois, il est probable d’assister à une stabilisation, voire une baisse des valeurs locatives. D’une part, parce que la demande devrait continuer de baisser à l’échelle régionale ; d’autre part, parce qu’avec les livraisons attendues en cours d’année, la remontée de la vacance devrait se poursuivre ». Et la société de conseil de faire également un parallèle avec la précédente crise : « cette accalmie est, toutefois, susceptible de ne se concrétiser qu’à partir du troisième trimestre 2020. Pourrait alors se mettre en oeuvre un mécanisme correctif proche, par son ampleur, de celui qui avait prévalu suite à la crise financière de 2007/2008 (avec une baisse de l’ordre de 15 % du loyer « prime ») »…

Et Stéphane Guyot-Sionnest de conclure que « les experts devront prendre en compte, en fin d’année, la situation de chacun des locataires, ainsi que l’évolution des valeurs locatives. Avec leurs conséquences, par exemple, sur les LTV »… Ce qui amène le co-président de Catella à parler d’un « contexte nettement plus complexe en matière d’anticipation », dans lequel « l’expérience et le travail feront la différence »…

Portrait

Chargement