Chargement

Jeudi 9 Juilllet 2020

Le contenu intégral est réservé aux abonnés

Interview

Benoît Jobert (Babel Community) : « nous visons 25 résidences à l’horizon 2025 »

Précurseur du coliving en France, Babel Community tire son expérience sur le marché de la colocation et récupère les codes de l’hôtellerie pour créer une offre d’habitat pour jeunes actifs en…

Finance & Bourse

Classement 2020 des fortunes professionnelles "Challenges" : zoom sur l'immobilier

Toujours attendu, le classement annuel des fortunes professionnelles dressé par « Challenges » vient d’être dévoilé…

Interview

Jade Francine (WeMaintain) : « avec IoT, nous lançons une nouvelle offre pour encore plus de service ! »

WeMaintain,  la plateforme qui met directement en relation les techniciens de maintenance des ascenseurs et les gestionnaires d’immeubles, innove pour toujours plus de services à ses clients. Cet ascensoriste « nouvelle génération » vient de…

Covid-19

Le maire de Bobigny, Abdel Sadi, abandonne l'annulation des loyers HLM

Le nouveau maire communiste de Bobigny, Abdel Sadi, a décidé d’abandonner l’annulation des…

L'OPPBTP met à jour le guide de préconisations de sécurité sanitaire

Affirmant que « l’épidémie de Covid-19 est sous contrôle en France », l’Organisme…

Logistique

Action se fait construire une plateforme de 70 000 m2 près d'Angers

Le groupe Action a confié à OpenBox et BEG Ingénierie la réalisation de sa 4ème plateforme…

Logistics Capital Partners s'étend en Belgique

Logistics Capital Partners construit une plate-forme logistique de 30 000 m2 à Nivelles, dans le…

Gazeley change de nom et devient GLP

Racheté par GLP en 2017, Gazeley va changer de nom et prendre effectivement le nom de GLP…

Hôtellerie

Pierre et Vacances abandonne le projet de Center Parcs de Roybon

Le groupe Pierre et Vacances annonce l’abandon du projet de domaine Center Parcs à Roybon (38), d’un montant de…

Logement

Allemagne : Primonial REIM acquiert en "sale and leaseback" un portefeuille de huit résidences seniors

Primonial REIM acquiert, pour le compte de sa SCPI Primovie et dans le cadre d’un « sale and lease back » auprès du…

Parcours

Vincent Jeanbrun bat Patrick Ollier dans la primaire pour le Grand Paris

Coup de théâtre pour la Métropole du Grand Paris : candidat à sa réélection, Patrick Ollier, 75 ans, maire de…

Corine Loreaux Mazier nommée au sein de la Société du Grand Paris

Corine Loreaux Mazier est nommée directrice des achats de la Société du Grand Paris, en…

François Legros, directeur Pays de la Loire du groupe Lamotte

François Legros rejoint le groupe Lamotte en qualité de directeur de la région Pays de la Loire…

abonnement

Le marché de l'immobilier se réinvente,
Immoweek aussi.

Découvrir l'offre d'abonnement

NEWS & CONNEXIONS IMMOBILIÈRES

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Édito
par Thierry Mouthiez

le 27/07/2020

Un élan pour la rentrée…

Finalement, le marché de l’immobilier d’entreprise en général et celui des bureaux en particulier ont, effectivement, démontrer leur résistance au terme d’un premier semestre où l’activité a été pour le moins bouleversée.

Certes, logiquement, l’activité locative s’est inscrite en retrait. Une baisse que Knight Frank a récemment qualifiée de « conséquente ». Le conseil précise, ainsi que « les volumes placés au 2èmetrimestre portent à près de 755 000 m2 la somme des surfaces commercialisées depuis le début de l’année. Le recul est de 33 % par rapport au 1er semestre 2019 et de 31 % par rapport à la moyenne décennale ». Cependant, « avec 2,99 millions de mètres carrés de bureaux immédiatement disponibles en Ile-de-France, l’offre progresse de 4 % sur un trimestre et de 9 % depuis le début de 2020. Amorcée avant l’apparition du virus, la hausse des disponibilités est donc, pour l’instant, assez modeste ». Etant précisé que « les disponibilités restent particulièrement limitées dans Paris (2,6 %) ». Ici réside un vrai signe de la solidité du marché.

D’ailleurs, les investisseurs ne s’y trompent pas puisque, comme le relève CBRE, 11,5 milliards d’euros ont été investis en immobilier d’entreprise au 1er semestre, « soit un niveau comparable à la moyenne semestrielle des trois dernières années ». Et, bien entendu, le bureau arrive en tête (suivi par la logistique avec 20 % des investissements, comme nous le soulignions dans notre édito de la semaine dernière). Comme l’affirme Knight Frank, « ce qui est sûr, c’est que le temps n’est pas à « l’entreprise sans bureau ». Les exemples de « full remote » sont d’ailleurs très rares, tandis que les diverses enquêtes menées depuis le déconfinement montrent qu’un tel bouleversement n’est pas souhaité par les salariés. Pour une majorité d’entre eux, le travail à distance doit, en effet, se limiter à un ou deux jours par semaine afin de réallouer une partie du temps gagné sur leurs trajets domicile-travail ; une organisation dans laquelle le bureau conserve toute sa place. De fait, l’une des conséquences de la crise sanitaire aura été de prendre la mesure de l’importance des rapports humains, soulignant le rôle central des bureaux comme vecteurs de lien social »…

Un contexte dans lequel nombre d’acteurs du secteur ont fait preuve, avant et après le confinement, d’une rapidité d’analyse et de réaction tout-à-fait remarquables. Sur ce thème, le dernier numéro de notre magazine intitulé « Vive la reprise » en apporte un vrai témoignage. De nouvelles initiatives et offres sont déjà à l’ordre du jour et vont évidemment se poursuivre… Comme si le marché prenait son élan pour aborder le plus vite possible une nouvelle phase de son évolution et, peut-être, tourner la page de cet épisode qui, néanmoins, restera dans la mémoire de tous…

Portrait

Chargement