Chargement

Lundi 17 Juin 2019

Le contenu intégral est réservé aux abonnés

Le Choix Immoweek

Au Nigéria, l’immobilier est à la peine…

Alors que les Bleues sont déjà qualifiées pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde féminine de football 2019, une dernière étape demeure au sein du groupe A : le Nigéria. Les Super Falcons, équipe la moins bien classée du…

Bureaux

Un privé achète 470 m2 dans le 17ème

« Pour une salle d’arts martiaux », un investisseur privé a acquis 470 m2 de bureaux au 5bis, passage Geffroy Didelot, dans le…

Interview

Christian Vallaud (Foncière Atland) : « la certification contribue à augmenter les valeurs d’expertise de nos actifs »

Pour Foncière Atland le développement de la « valeur verte » est un véritable engagement, comme en témoignent les démarches de certifications conduites par la foncière dans ses…

Logement

Tony Parker se lance dans l'immobilier avec Ie Groupe Idec

Le jeune retraité de la NBA n’a pas perdu de temps : après l’ouverture de la Tony Parker Adéquat Academy à…

Edito

Ubérisation de l’immobilier : la Fnaim fait de la résistance

Il y a environ un mois, la société « De Particulier à Particulier » (PAP) lançait une offensive marketing en direction des vendeurs de logement en leur proposant une offre d’accompagnement à prix forfaitaire : « Mieux qu’une agence ».

Commerces

Oreima achète un immeuble mixte rue du Faubourg Saint-Denis

Oreima acquiert, auprès d’une mutuelle, un immeuble de 5 500 m2 de commerces, bureaux et logements au…

Le 12 Minutes Immoweek

Nicolas Verdillon, directeur du département investissement chez CBRE France

Tous les lundis à 8h16, retrouvez sur Radio Immo l’équipe d’Immoweek pour son émission hebdomadaire « Le 12 Minutes Immoweek ». Au programme : l’actualité de l’industrie immobilière et l’invité de la semaine…

Parcours

Nicolas Renders nommé directeur général de Colliers Belgique

Nicolas Renders, 49 ans, remplace Renaud d’Argembaud au poste de directeur général de…

Workman Turnbull étoffe ses équipes

Dans le cadre de sa croissance, la filiale en France de Workman Turnull étoffe ses équipes avec…

abonnement

Le marché de l'immobilier se réinvente,
Immoweek aussi.

Découvrir l'offre d'abonnement

NEWS & CONNEXIONS IMMOBILIÈRES

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Édito
par Thierry Mouthiez

le 22/07/2019

En manque de neuf…

Face à une offre disponible de bureaux en Ile-de-France qui « se réduit de nouveau » (2 856 000 m2 vacants, soit -7 % en un an), « l’offre de première main ne représente que 15 % de l’offre totale (418 000 m2 disponibles), soit à peine la moitié de ce qui est consommé en surfaces neuves, en moyenne, chaque année en Ile-de-France » souligne JLL dans son « Baromètre des livraisons futures en Ile-de-France » pour le 1er semestre.

Le conseil précise que « 310 000 m2 de bureaux ont été livrés en Ile-de-France à mi-2019 : 62 % de ces opérations sont des constructions, le solde étant des restructurations. Ces surfaces ont été pré commercialisées à 77 %, ne permettant pas de renouveler suffisamment le stock neuf francilien ». En ajoutant : « d’ici à la fin de l’année, près de 630 000 m2 supplémentaires pourraient être livrés, dont plus de la moitié a déjà trouvé preneur »…

A plus longue échéance, « près de 2,3 millions de bureaux livrables à 36 mois étaient en chantier à fin juin 2019, dont plus d’1,3 million de mètres carrés vacants » selon le conseil, précisant que « la 1ère couronne, et plus particulièrement le Nord, concentre l’essentiel des surfaces disponibles (30 %) » ou encore que « Paris concentre 17 % des surfaces disponibles, situées pour l’essentiel dans le secteur de Paris Centre Ouest (22 programmes, dont 13 dans le quartier central des affaires) ».

Côté investissement, « près de 652 millions d’euros ont été investis sur le marché des Vefa, soit 7 % des investissements réalisés au 1er semestre en bureaux en Ile-de-France ». Une performance « en baisse de 43 % en un an », mais qui « demeure supérieure de 5 % à la moyenne décennale (620 millions d’euros environ) ». Surtout, « compte tenu du faible niveau d’offre de qualité, les taux de rendement « prime » des Vefa pré-louées se situent aux mêmes niveaux ou quasiment (à la rémunération des fonds près le plus souvent) que ceux des immeubles livrés ». Et JLL de conclure : « concernant les programmes acquis « en blanc », dans Paris, l’appréciation du risque se fait en priorité sur le taux de rendement et sur le loyer prévisionnel : avec des loyers en hausse et des taux de rendement bas, la pression se maintient sur le marché des Vefa »…

Portrait

Chargement