Chargement

Vendredi 5 Mars 2021

Le contenu intégral est réservé aux abonnés

Point de vue

Marielle Seegmuller (Covivio) : « le bureau poursuit sa transformation vers toujours plus de serviciel ! »

« A l’heure où la vie au bureau est elle aussi bouleversée, Covivio réaffirme son ambition de faire de ses immeubles de véritables destinations » fait valoir, dans cette tribune, Marielle Seegmuller…

 

Bureaux

 

Gulf Islamic Investments acquiert la Tour Altaïs, à Montreuil

Gulf Islamic Investments (GII), groupe financier basé à Abu Dhabi, aux Émirats Arabes Unis…

 
 

Un immeuble en bois, signé Axel Schoenert, à la place de l'ancien siège de RTL

Un immeuble en bois, à la place de l’ancien siège de RTL, au cœur de Paris. Le projet baptisé…

Perial AM confie la gestion de 31 actifs à CBRE Property Management

CBRE Property Management, filiale property du conseil en immobilier d’entreprise, a été retenu…

 

Grand Paris

Christophe Donizeau (Enedis) : « sans carbone et encore plus électrique ! »

L’épidémie de Covid-19 souligne la place grandissante de l’électricité dans le Grand Paris. Les confinements auraient été moins supportables sans l’électricité. Besoins de première…

 

Logement

 

Linkcity Grand Ouest réalise 256 logements à Rouen

Le renouveau du quartier Flaubert, situé au cœur de Rouen (76), se concrétise avec la phase une…

 
 

Allianz Real Estate achète un portefeuille résidentiel à Tokyo pour 75 millions d'euros

Allianz Real Estate achète, pour environ 75 millions d’euros et pour le compte de plusieurs sociétés…

L'investissement dans le résidentiel a augmenté de 41 % en 2020, rapporte Cushman & Wakefield

Cushman & Wakefield fait le point sur l’investissement résidentiel en France : le volume…

 
 

Logistique

 
 

Ivanhoé Cambridge et PLP développent 185 000 m2 de logistique en Angleterre

Ivanhoé Cambridge et PLP achètent, via leur plate-forme d’investissement PLP UK Logistics…

Paref Gestion : première acquisition en Pologne pour le compte de sa SCPI Interpierre Europe Centrale

Paref Gestion achète, pour le compte de la SCPI Interpierre Europe Centrale, un local d’activité de…

 
 

Green & Innovations

 

Foncière Inéa devient Inéa, société à mission

Foncière Inéa change d’identité visuelle, adoptant le logo Inéa et se dote d’une mission pour…

 
 
 

Analyses & Résultats

 

Immobel augmente son portefeuille de 13 %

En dépit d’une crise sanitaire qui fut aussi très rude en Belgique, Immobel réalise un chiffre…

 
 
 

Parcours

 

Carine Camby succède à Michèle Pappalardo comme rapporteur générale de la Cour des Comptes

Carine Camby, conseillère maître, présidente de chambre à la Cour des Comptes, se voit désignée…

 
 

Nominations au conseil d'administration de la Solideo

Plusieurs nominations au conseil d’administration de la Solideo (Société de livraison des…

Céline de Francqueville rejoint Nexity Conseil et Transaction comme consultante senior

Céline de Francqueville rejoint le département capital markets de Nexity Conseil et Transaction…

 

abonnement

Le marché de l'immobilier se réinvente,
Immoweek aussi.

Découvrir l'offre d'abonnement

NEWS & CONNEXIONS IMMOBILIÈRES

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Édito
par Thierry Mouthiez

le 13/04/2021

Investissement : devrait mieux faire !

Si un consensus se dégage parmi les principaux conseils de la place pour souligner la meilleure orientation du marché tertiaire locatif francilien, côté investissement, les spécialistes s’attendent surtout à une reprise au cours des prochains mois…

Ainsi, « après une année 2020 particulière, les volumes investis en immobilier d’entreprise en France démarrent l’année avec un volume de 4,9 milliards d’euros au 1er trimestre » fait valoir Olivier Ambrosiali. Une « contre-performance » (-39 % sur  un an) que la société de conseil tient « à nuancer avec le caractère exceptionnel du volume enregistré l’année dernière à la même période (8 milliards d’euros) » et qui « reste en phase avec la moyenne des dix dernières années ». Tout en soulignant que « les taux de rendement « prime » ont peu évolué durant les trois premiers mois de l’année, se situant respectivement à 3,80 % pour la logistique, 3,15 % pour le commerce et 2,70 % pour le bureau ». Surtout, le directeur général adjoint, en charge du pôle vente et investissement considère qu’« au cours des prochaines semaines, les taux obligataires particulièrement bas et le fort rattrapage des dernières semaines sur le marché des actions participeront à renforcer l’attractivité du couple rendement/risque immobilier. Une confirmation du rebond sur les marchés locatifs devrait compléter le tableau afin de permettre une bonne activité du marché de l’investissement au cours des prochains trimestres »…

« Le marché de l’investissement affiche un volume comparable à la moyenne des cinq dernières années » met en avant CBRE, la société de conseil précisant, elle aussi, que « depuis janvier 2021, près de 5 milliards d’euros ont été investis en immobilier d’entreprise banalisé en France (bureaux, commerce, industriel et logistique), soit une baisse de 39 % par rapport au 1er trimestre 2020 ». Et Nicolas Verdillon de mettre en avant que « malgré la crise sanitaire, un marché locatif en retrait et des stratégies de diversification, les bureaux ont été la classe d’actifs qui a tiré les volumes » (2,2 milliards d’euros en une dizaine d’opérations). Cependant, l’ »executive director investment properties » estime que « depuis novembre dernier, l’ensemble des mesures de restriction pour palier la situation sanitaire vont évidemment retarder la reprise d’une meilleure fluidité du marché de l’investissement. Même s’il commence à se détendre un peu dans son offre, le marché reste extrêmement étroit. Les produits dits en localisation « prime » resteront une cible privilégiée des investisseurs. Les actifs mal situés dits « à risque » seront encore plus impactés en raison des craintes sur la pérennité des revenus locatifs et des financements aux conditions très resserrées ».

JLL parle, de son côté, de la « bonne tenue du marché de l’investissement francilien », avec 3,2 milliards d’euros investis en immobilier d’entreprise. Un résultat « certes en recul de 38 % par rapport à l’exceptionnel 1er trimestre 2020 », mais qui « est en accord avec la moyenne des cinq dernières années et supérieur de 20 % à la moyenne décennale ». A propos de l’offre, JLL souligne « un nombre de transactions faible, avec seulement 43 opérations, soit moitié moins qu’au 1er trimestre 2020 ». Une baisse « attendue au regard du nombre limité de nouveaux marketings fructueux au cours des derniers mois de 2020. En effet, certains actifs mis sur le marché ont finalement été retirés faute d’offres à la hauteur des attentes des vendeurs, phénomène qui n’est pas inhabituel dans un contexte de faible visibilité »… Surtout, Stephan von Barczy affirme qu’« après un début d’année assez calme, nous avons observé une reprise très nette de l’activité au début du mois de mars et ce, malgré la dégradation de la situation sanitaire. Les vendeurs nous sollicitent sur la mise en vente de toutes typologies d’actifs dans des localisations variées. Ces opérations alimenteront le marché en nouvelles opportunités dans les mois à venir et pourront satisfaire tous les profils d’investisseurs. Ainsi, si le deuxième trimestre s’annonce plutôt calme, nous anticipons une reprise marquée de l’activité au second semestre, qui devrait permettre d’atteindre un volume d’investissement relativement similaire à celui enregistré en 2020 »…

Bref, un marché qui devrait mieux faire…

Portrait

Chargement

Page 0 /

Vis à vis

Zoom 1

Vous devez être connecté pour télécharger le magazine