Chargement

Jeudi 4 Mars 2021

Le contenu intégral est réservé aux abonnés

Grand Paris

Farida Maibeche-Caperon (Bureau Veritas Solutions) : « immenses défis ! »

La fabrique de la ville est au cœur des interrogations de tous. Elus, dirigeants, travailleurs, consommateurs, usagers : nos concitoyens s’interrogent sur la manière de refaire « cité », ensemble. Cette préoccupation s’est…

 

Logement

 

Alexandra-François Cuxac (FPI) : "les chiffres les plus mauvais que j'ai eu à commenter"

Alexandra François-Cuxac achève son mandat de présidente de la FPI le 30 juin 2021 et, elle le regrette, la…

 
 
 

Bureaux

 

Swile s'installe dans un espace "Morning" dans le Sentier

Swile, « start-up » spécialisée dans les cartes dématérialisées pour les employés, prend en location…

 
 
 

Logistique

 

Allianz Real Estate acquiert une plateforme logistique à Vienne, pour 72 millions d'euros

Allianz Real Estate a fait l’acquisition d’une plateforme logistique du dernier kilomètre, nouvellement…

 
 
 

Hôtellerie

 

Eternam achète trois hôtels à Lille, Montesson et Tours

Eternam achète, en co-investissement avec le groupe Atypio et auprès d’123 IM, trois établissements…

 
 
 

Commerces

 

Primonial REIM acquiert les murs du Decathlon City, à Rouen

Primonial REIM a acquis, pour le compte de la SCPI Primofamily et auprès de la foncière Groupe…

 
 
 

Finance & Bourse

 

Unibail-Rodamco-Westfield : Xavier Niel devient actionnaire majoritaire

Xavier Niel détient à présent 11,4 % du capital et des droits de vote d’Unibail-Rodamco-Westfield (URW)…

 
 
 

Parcours

 

Séverine Chapus devient membre du directoire de BNP Paribas Real Estate

Séverine Chapus est nommée directrice générale déléguée des activités de promotion de BNP Paribas Real Estate…

 
 

Farida Kateb promue au sein de Cushman & Wakefield

Farida Kateb, 43 ans, « partner », est nommée « deputy head » du pôle « asset services » de…

Assia Oudni rejoint EDF Invest

Assia Oudni est nommée directeur d’investissements immobiliers d’EDF Invest, chargée de la gestion et…

 
 

A lire

 

"1 immeuble, 1 oeuvre" fête ses 5 ans avec un livre

La charte « 1 immeuble, 1 oeuvre » a fêté ses cinq ans d’existence le 16 décembre 2020 : sous l’égide…

 
 
 

A noter

 

Alexandra François-Cuxac : marraine 2021 de Wwire

La présidente de la Fédération des Promoteurs Immobiliers de France (FPI), Alexandra François-Cuxac, a accepté d’être…

 
 

abonnement

Le marché de l'immobilier se réinvente,
Immoweek aussi.

Découvrir l'offre d'abonnement

NEWS & CONNEXIONS IMMOBILIÈRES

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Édito
par Thierry Mouthiez

le 13/04/2021

Investissement : devrait mieux faire !

Si un consensus se dégage parmi les principaux conseils de la place pour souligner la meilleure orientation du marché tertiaire locatif francilien, côté investissement, les spécialistes s’attendent surtout à une reprise au cours des prochains mois…

Ainsi, « après une année 2020 particulière, les volumes investis en immobilier d’entreprise en France démarrent l’année avec un volume de 4,9 milliards d’euros au 1er trimestre » fait valoir Olivier Ambrosiali. Une « contre-performance » (-39 % sur  un an) que la société de conseil tient « à nuancer avec le caractère exceptionnel du volume enregistré l’année dernière à la même période (8 milliards d’euros) » et qui « reste en phase avec la moyenne des dix dernières années ». Tout en soulignant que « les taux de rendement « prime » ont peu évolué durant les trois premiers mois de l’année, se situant respectivement à 3,80 % pour la logistique, 3,15 % pour le commerce et 2,70 % pour le bureau ». Surtout, le directeur général adjoint, en charge du pôle vente et investissement considère qu’« au cours des prochaines semaines, les taux obligataires particulièrement bas et le fort rattrapage des dernières semaines sur le marché des actions participeront à renforcer l’attractivité du couple rendement/risque immobilier. Une confirmation du rebond sur les marchés locatifs devrait compléter le tableau afin de permettre une bonne activité du marché de l’investissement au cours des prochains trimestres »…

« Le marché de l’investissement affiche un volume comparable à la moyenne des cinq dernières années » met en avant CBRE, la société de conseil précisant, elle aussi, que « depuis janvier 2021, près de 5 milliards d’euros ont été investis en immobilier d’entreprise banalisé en France (bureaux, commerce, industriel et logistique), soit une baisse de 39 % par rapport au 1er trimestre 2020 ». Et Nicolas Verdillon de mettre en avant que « malgré la crise sanitaire, un marché locatif en retrait et des stratégies de diversification, les bureaux ont été la classe d’actifs qui a tiré les volumes » (2,2 milliards d’euros en une dizaine d’opérations). Cependant, l’ »executive director investment properties » estime que « depuis novembre dernier, l’ensemble des mesures de restriction pour palier la situation sanitaire vont évidemment retarder la reprise d’une meilleure fluidité du marché de l’investissement. Même s’il commence à se détendre un peu dans son offre, le marché reste extrêmement étroit. Les produits dits en localisation « prime » resteront une cible privilégiée des investisseurs. Les actifs mal situés dits « à risque » seront encore plus impactés en raison des craintes sur la pérennité des revenus locatifs et des financements aux conditions très resserrées ».

JLL parle, de son côté, de la « bonne tenue du marché de l’investissement francilien », avec 3,2 milliards d’euros investis en immobilier d’entreprise. Un résultat « certes en recul de 38 % par rapport à l’exceptionnel 1er trimestre 2020 », mais qui « est en accord avec la moyenne des cinq dernières années et supérieur de 20 % à la moyenne décennale ». A propos de l’offre, JLL souligne « un nombre de transactions faible, avec seulement 43 opérations, soit moitié moins qu’au 1er trimestre 2020 ». Une baisse « attendue au regard du nombre limité de nouveaux marketings fructueux au cours des derniers mois de 2020. En effet, certains actifs mis sur le marché ont finalement été retirés faute d’offres à la hauteur des attentes des vendeurs, phénomène qui n’est pas inhabituel dans un contexte de faible visibilité »… Surtout, Stephan von Barczy affirme qu’« après un début d’année assez calme, nous avons observé une reprise très nette de l’activité au début du mois de mars et ce, malgré la dégradation de la situation sanitaire. Les vendeurs nous sollicitent sur la mise en vente de toutes typologies d’actifs dans des localisations variées. Ces opérations alimenteront le marché en nouvelles opportunités dans les mois à venir et pourront satisfaire tous les profils d’investisseurs. Ainsi, si le deuxième trimestre s’annonce plutôt calme, nous anticipons une reprise marquée de l’activité au second semestre, qui devrait permettre d’atteindre un volume d’investissement relativement similaire à celui enregistré en 2020 »…

Bref, un marché qui devrait mieux faire…

Portrait

Chargement

Page 0 /

Vis à vis

Zoom 1

Vous devez être connecté pour télécharger le magazine