Chargement

Lundi 3 Mai 2021

Le contenu intégral est réservé aux abonnés

iPodcast avec...

Pascal Savary (Atream)

Au micro d’« Immoweek » dans le cadre de notre série « Grand entretien » cette semaine : Pascal Savary, président d’Atream, acteur sur le marché de l’investissement immobilier et du « private equity ». Atream gère 4 milliards d’euros…

Lire la suite
 

Bureaux

 

Le Groupe Arcange acquiert un hôtel particulier place du Vénézuela et y installe son siège social

(INFO IMMOWEEK) C’est au cœur du 16ème arrondissement, au 11bis, rue Leroux-place du Vénézuela, que…

 
 

Interview

Michaël Sfedj (Arcange) : « 2021 est une période de développement pour le groupe »

Le groupe Arcange, fondé et présidé par Michaël Sfedj a installé il y a quelques jours ses équipes dans un hôtel particulier qu’il vient d’acquérir, dans le 16ème arrondissement ; un déménagement qui marque une…

Point de vue

François Le Levier (CBRE) : « ni bulle, ni suroffre, ni surfinancement dans la logistique »…

La recherche de diversification par les investisseurs et leur engouement pour l’immobilier logistique notamment s’accompagnent, logiquement, d’une hausse des prix et d’une baisse des rendements dans…

 

Logement

 

Baromètre de l’immobilier : pour la première fois depuis huit mois, les prix repartent à la hausse à Paris

La plateforme Meilleurs Agents publie son baromètre national des prix de l’immobilier au premier mai…

 

 
 

La Banque des Territoires met 300 millions d'euros à disposition des organismes de logement social

La Banque des Territoires lance sa deuxième campagne de souscription de titres participatifs auprès…

Le Groupe Gambetta construit 30 logements à Marly-le-Roi

Le Groupe Gambetta lance la construction du programme « Horizon Marly », un projet de 30 logements…

 

Edito

Logistique : toujours de belles perspectives…

« Les montants investis dans le segment de l’immobilier logistique atteignent 0,7 milliard d’euros à la fin du premier trimestre de l’année 2021, soit une baisse de 50 % par rapport aux trois premiers…

 

Analyses & Résultats

 

Les loyers de Prologis augmentent de 10,8 % au premier trimestre

Prologis publie les chiffres de sa branche européenne pour le premier trimestre 2021 : avec un portefeuille…

 
 

« Observateur passionné »

Le portrait de Sébastien Lorrain (CBRE Résidentiel) élu « Conseil de l’Année » aux TLT 2020

Les « Trophées Logement et Territoires » ont été remis le 30 mars dernier.Découvrez aujourd’hui le portrait de Sébastien Lorrain, directeur de CBRE Résidentiel qui…

 

Parcours

 

Damien Buisson rejoint Atream

Damien Buisson est nommé directeur de participations « private equity » hôtellerie d’Atream…

 
 

Denis Charles devient associé de K&L Gates

Denis Charles devient associé en charge de l’activité en droit immobilier du bureau parisien de K&L Gates…

Extendam renforce ses équipes

Extendam étoffe ses équipes en accueillant Verena Kuhn au poste de responsable juridique, et Anna Cohen…

 
 

Top 10 Immoweek

 

Les infos les plus lues de la semaine

iPodcast, interviews, dossier spécial « portrait Trophée Logement & Territoires » 2020, les actualités bureaux, logement, commerces… Quelles ont été les infos les plus lues du…

 
 

abonnement

Le marché de l'immobilier se réinvente,
Immoweek aussi.

Découvrir l'offre d'abonnement

NEWS & CONNEXIONS IMMOBILIÈRES

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Édito
par Thierry Mouthiez

le 03/05/2021

Logistique : toujours de belles perspectives…

« Les montants investis dans le segment de l’immobilier logistique atteignent 0,7 milliard d’euros à la fin du premier trimestre de l’année 2021, soit une baisse de 50 % par rapport aux trois premiers mois de l’année précédente » fait valoir Arthur Loyd Logistique, dans une étude conjoncturelle, ajoutant immédiatement : « le marché reste, cependant, de très bonne tenue ».

Et Nicolas Chomette, directeur investissement, de préciser : « à rebours du marché des utilisateurs, le début d’année 2020 avait été exceptionnellement bon pour l’investissement en immobilier logistique, marqué par la réitération de deux portefeuilles de plus de 300 millions d’euros ». Le conseil souligne, également, que « plus globalement, le volume d’investissement des trois derniers mois surpasse, ainsi, de 12 % la moyenne des sommes engagées entre les premiers trimestres des années 2017 et 2020 ».

De même, JLL fait valoir que « 733 millions d’euros ont été investis sur le marché français de l’immobilier logistique durant le 1er trimestre 2021 », soulignant qu’« il s’agit, après 2020, du deuxième meilleur démarrage depuis 2010. En effet, si le volume investi au 1er trimestre 2021 est en recul de 53 % par rapport à l’exceptionnel niveau présenté début 2020 (1,6 milliard d’euros investis), il est nettement supérieur aux performances traditionnellement observées à cette période de l’année ». Surtout, Simon-Pierre Richard, directeur investissement logistique & industriel France chez JLL, affirme que « l’intérêt des investisseurs pour les actifs logistiques se révèle être toujours plus important. Les volumes en cours d’échange sont très élevés. Nous comptabilisons en effet, à date, plus de 2 milliards d’euros d’actifs en cours de marketing ou à venir nous permettant d’envisager une année 2021 en ligne avec 2020 avec environ 4 milliards d’euros échangés sur le marché logistique d’ici la fin de l’année. Enfin, le manque de produits et la forte compétition induite entraînent actuellement une accélération de la compression des taux toutes stratégies confondues qui devrait être actée d’ici l’été »…

Bien entendu, cet engouement des investisseurs pour l’immobilier logistique s’explique, d’abord, par la demande des utilisateurs. Ainsi, « la demande placée dans l’immobilier logistique français acte une nette hausse au premier trimestre de l’année 2021, avec 644 000 m² commercialisés, soit une progression de 42 % par rapport aux trois premiers mois de l’exercice 2020 » note Arthur Loyd Logistique. Un résultat certes « à nuancer » pour Didier Terrier : « il reste, en effet, inférieur de 16 % à la moyenne des volumes placés entre 2015 et 2019, tandis que le début d’année 2020 avait, quant à lui, connu un net ralentissement de la demande placée, pénalisé notamment par la crise sanitaire et le confinement de mars 2020 ». Cependant, à l’occasion de l’annonce de la création d’un département logistique urbaine par Arthur Loyd Logistique, le directeur général explique que « le basculement du comportement des consommateurs vers l’e-commerce a entraîné une refonte en profondeur des process supply-chain des grandes entreprises. Et la crise sanitaire a tout accéléré : des enseignes qui n’avaient pas de site internet se sont mises à la vente en ligne en l’espace de 12 mois ! Demain, il y a fort à parier que de nombreuses habitudes acquises en confinement vont perdurer et c’est valable autant pour le B to C que pour le B to B »…

Bref, un marché à la dynamique certaine, face à laquelle certains investisseurs commencent à se poser des questions. Une « bulle » ne serait-elle pas en passe de se faire jour côté investissement ? De ce point de vue, François Le Levier est catégorique : comme le démontre le managing director en charge de l’immobilier industriel et logistique de CBRE dans le point de vue de ce jour, « non seulement nous ne sommes pas dans une bulle, mais nous pensons que les prix vont continuer d’augmenter durablement »…

Portrait

Chargement

Page 0 /

Vis à vis

Zoom 1

Vous devez être connecté pour télécharger le magazine