Chargement

Mercredi 13 Novembre 2019

Le contenu intégral est réservé aux abonnés

Le Choix Immoweek

Première pré-sélection pour les Pierres d'Or 2020

Le Cercle Pierre d’Or s’est réuni ce jour afin d’établir la première sélection des nommés aux « Pierres d’Or 2020 ». Dans le très beau cadre de Louis Vuitton, place Vendôme, ce jury présidé par Marc-Antoine Jamet, secrétaire général de LVMH, a désigné au…

Bureaux

Hermann Frères et Fils, Financière Saint-James et Milgrom achètent 1 500 m2 à Paris 2ème

Le groupe Hermann Frères et Fils, la…

Oddo BHF achète "Iko", à Clichy

Le groupe franco-allemand achète, auprès de LaSalle Investment Management, « Iko », un immeuble de…

Keys Asset Management achète le "166 Louise", à Bruxelles

Le groupe Keys Asset Management a acquis, pour le compte de l’un de ses fonds, le « 166 Louise », avenue Louise, à Bruxelles…

Ivanhoé Cambridge prend une participation dans Golden Capital : 500 000 m2 de bureaux en Allemagne

Ivanhoé Cambridge a acquis une…

Edito

Commerce et logistique, un mariage de raison

Alors que le Mapic ouvre ses portes aujourd’hui, le traditionnel rendez-vous cannois pour tous les professionnels de l’immobilier de commerce donnera, une fois de plus, la part belles aux innovations dans ce…

Commerces

Frey : augmentation de capital et nouvel actionnaire

Frey indique avoir lancé une augmentation de capital en numéraire (avec maintien du droit préférentiel de souscription) d’un…

Espagne : AEW Ciloger achète 4 584 m2 dans l'espace commercial Bonaire, à Valence

AEW Ciloger a acquis, pour le compte de la SCPI Actipierre Europe, trois espaces de…

Pologne : Apsys refinance "Centrum Posnania" et en devient propriétaire à 100 %

Apsys a refinancé Posnania, centre commercial de destination, avec un prêt senior de…

Dossier spécial "Green"

Patricia Savin (DS Avocats) : "développement durable, l'immobilier en première ligne"

Avec le quart des émissions de gaz à effet de serre et la consommation de 43 % de l’énergie, les villes et, surtout, les bâtiments « font peser sur le secteur de l’immobilier une pression qui ne fera que s’amplifier avec le temps » affirme Patricia Savin. Mais…

Green & Innovations

La Communauté Pays Basque rejoint la Charte tertiaire du Plan Bâtiment Durable

La Communauté Pays Basque, représentée par son président Jean-René Etchegaray, devient le…

Santé

Korian annonce l'ouverture d'une clinique à Toulouse

Korian ouvre la clinique Estela, spécialisée en soins de suite et de réadaptation oncologiques et gériatriques au sein de…

Finance & Bourse

Hôtel Investissement Capital lève 90 millions d'euros pour Cap Hospitality

Hôtel Investissement Capital a levé 90 millions d’euros de fonds pour son nouveau véhicule d’investissement…

Parcours

Pascal Zératès est nommé directeur général de Kardham Digital

Pascal Zératès, 52 ans, est nommé directeur général de Kardham Digital, filiale de Kardham spécialisée dans…

RICS France : 61 nouveaux membres

A l’issue des deux dernières sessions d’examen, 61 nouveaux membres ont été…

Thibault Couderc, portfolio manager au sein de Groupe Arcange

Thibault Couderc rejoint le Groupe Arcange en…

abonnement

Le marché de l'immobilier se réinvente,
Immoweek aussi.

Découvrir l'offre d'abonnement

NEWS & CONNEXIONS IMMOBILIÈRES

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Édito
par Thierry Mouthiez

le 06/07/2020

Bureaux : la qualité, d’abord !

« En règle générale, le « flight to quality », souvent évoqué, sera déterminant » affirme Denis François dans un récent « point de vue » publié dans nos colonnes et dans lequel cet expert renommé, aujourd’hui senior advisor chez Swiss Life AM, analyse l’évolution des différentes classes d’actifs post Covid. Il précise : « quel que soit l’actif, l’occupation (qualité et solidité du locataire, nature et durée du bail, loyer égal ou proche du loyer de marché) constituera l’élément majeur de toute valorisation ou décision d’investissement ».

Ce qui, effectivement, se vérifie dès maintenant sur le marché des bureaux, qui semble plutôt actif. Ainsi, Stephan von Barczy souligne, dans une récente interview, le dynamisme des marchés : « du 1er janvier à fin mai 2020, les volumes investis en immobilier d’entreprise en France ont atteint 11,7 milliards d’euros, soit une hausse de 30 % sur un an, légèrement en deçà de la hausse annuelle de 35 % enregistrée pour les volumes du second semestre 2019. Au regard du contexte actuel, ce résultat reste très satisfaisant ». Surtout, le directeur du département investissement de JLL, affirme, à propos du créneau des bureaux : « bien que l’investissement ait ralenti, les actifs « core » ont été particulièrement ciblés par les investisseurs dans une logique de « flight to quality » ».
Une stratégie plus aisément applicable dans un marché solide, au sein duquel, « à l’échelle de l’Ile-de-France, plus de la moitié (53 %) des mouvements d’entreprises proviennent de secteurs d’activités plutôt résilients » estime Cushman & Wakefield. Dans une récente « analyse croisée des dynamiques du marché des bureaux, selon les secteur d’activité des entreprises et les micro-marchés franciliens », le conseil ajoute que « l’impact du ralentissement économique serait modéré pour un quart des entreprises franciliennes et, au contraire, plus sévère pour 21 % d’entre elles »…
Et, bien entendu, dans le cadre d’une telle stratégie globale, la Capitale devrait pouvoir conserver son rang de première cible auprès des investisseurs. La conclusion de l’étude de Cushman & Wakefield lui est ainsi favorable : « de manière général, on remarque que les marchés les plus spécialisés, en raison du déséquilibre créé par la typologie d’activités des entreprises principalement situées sur une partie des première et deuxième couronnes, sont davantage exposés lors des crises économiques. La diversification des activités sur un marché immobilier contribue donc à sa résilience : Paris en est un parfait exemple »…

Portrait

Chargement